La Pledis Entertainment – La renaissance d’une agence

Il y a fort longtemps, je vous avais sorti des articles à propos des cinq grosses agences de divertissement coréen : la SM Entertainment, la YG Entertainment, la JYP Entertainment, la Cube Entertainment et la FNC Entertainment.

Je continue la série avec des agences de plus petites envergures et aujourd’hui, on va en découvrir plus sur la Pledis Entertainment.

La Pledis Ent. est fondée en 2007 par Han Sung Soo. Le nom Pledis est issue du mot Pléiade qui est le nom d’un amas d’étoiles dans la constellation du Taureau. La philosophie de l’agence est d’entraîner des futures idoles de Kpop pour en faire des étoiles brillantes.
L’entreprise est détenue à 50% par son fondateur et à 50% par la société So-Net qui est une filiale de Sony, une entreprise japonaise.

Les artistes de la Pledis Entertainment sont actuellement :

  • After School (en pause depuis 2015, tout comme leur sous-unité Orange Caramel, A.S Red et A.S Blue)
  • NU’EST (et la sous-unité NU’EST W)
  • Seventeen (et la sous-unité BooSeokSoon)
  • Pristin (et la sous-unité Pristin V)
  • Bumzu (artiste solo, compositeur et producteur)
  • Han Dong Geun (artiste solo)

Dans ses anciens artistes, on peut trouver Son Dam Bi (2007-2013) et de nombreuses membres d’After School.

Ensemble, les artistes de la Pledis Entertainment forment la Happy Pledis. Ils ont réalisé trois mini-albums entre 2010 et 2012. Depuis; c’est le néant complet. A l’époque il n’y avait que Son Dam Bi, After School et NU’EST. Peut-être qu’un jour, on aura la chance de revoir tous les nouveaux artistes actuels pour une même chanson.

Des débuts difficiles

L’agence est née en plein milieu de la deuxième génération de Kpop (pour comprendre les histoires de génération en Kpop, direction l’article sur l’histoire de la Kpop), c’est-à-dire dans une époque où la concurrence commence à se faire sentir et où il est déjà difficile de se faire une place sur un marché musical qui commence à se remplir de plus en plus.

Au départ, la Pledis Entertainment commence à se montrer au travers d’une jeune femme, Son Dam Bi qui mettra presque deux ans avant de réussir à gagner des prix dans les émissions musicales.

Une artiste solo n’est pas suffisante pour faire vivre une agence. En 2009, la Pledis Entertainment fait débuter After School, un girlsband composé de cinq membres.
Cependant, l’agence prend un certain risque avec ce groupe par le concept qui l’entoure. En effet, les filles ne vont pas être présentes éternellement dans le groupe. Certaines vont être diplômées et continuer vers une carrière solo tandis que des nouvelles membres seront ajoutées.
Le fait de ne pas pouvoir s’attacher à une personne en particulier n’est pas très apprécié en Corée du Sud, ce qui n’aidera jamais le groupe. Elles auront quelques chansons à succès tel que Because Of You mais leur carrière ne sera jamais aussi grande que d’autres groupes féminins.

Un espoir puis la chute

Dans le début des années 2010, la Pledis Entertainment a pu apercevoir le beau ciel de la réussite. En effet, le lancement de la sous-unité Orange Caramel, qui se veut joyeuse, colorée et un peu loufoque, arrive à se démarquer un tantinet dans l’univers de la Kpop. Même si le trio n’a jamais remporté de prix dans les émissions de télévision, leurs chansons ont fait danser de nombreuses célébrités (voici un lien vers une vidéo où Sungjong d’Infinite, Dongho de U-KISS et Dongjun de ZE:A dansent sur Magic Girl). 

Les débuts de NU’EST, en 2012, ne passent pas inaperçus non plus, leur chanson Face réussit à avoir plus de 45 000 vues sur Youtube en trois ans. Ça peut sembler ridicule à l’heure actuelle car c’est ce que certains groupes font maintenant en quelques heures, mais pour l’époque c’était une prouesse lorsque l’on venait d’une petite agence. Cependant, le succès ne sera jamais vraiment au rendez-vous pour le groupe qui peine à se faire une place dans cette industrie.

220px-hellovenusvenusepEn 2012, c’est aussi l’année où l’agence s’associe avec la Fantagio (agence d’Astro et Weki Meki) pour créer le groupe Hello Venus. Deux membres du groupe se sont entraînées à la Pledis Ent et de futurs membres de Seventeen apparaissent dans leur premier MV, Venus.
Cette collaboration d’agences ne durera pas bien longtemps, juste deux petites années, avant que les deux parties prennent des chemins différents. Le groupe féminin sera aussi impacté puisque Ara et Yoonjo, sous la Pledis, quittent le groupe et l’agence peu après.

C’est un premier gros échec pour l’agence.

Ce ne sera pas le seul, car une année plus tard, soit en 2013, la compagnie décide de faire un partenariat avec l’entreprise chinoise YueHua Entertainement et de promouvoir une sous-unité de NU’EST en Chine, nommée NU’EST-M. Pour cela, ils ont ajouté une personne, Jason qui participera à quelques promotions du groupe en Chine mais c’est tout.
Moins d’une année plus tard, c’est le silence total de tous les côtés pour cette sous-unité.

Toujours en 2013, Son Dam Bi décide de quitter l’agence pour se consacrer à une carrière d’actrice.

Deux projets qui ne vivent pas longtemps, leur artiste solo qui les quitte et des groupes qui n’arrivent pas à percer, c’est un peu le fiasco pour l’agence. L’argent commence sérieusement à manquer. Lizzy d’After School a mentionné dans un message sur Internet qu’elle aimerait faire un comeback mais que le groupe n’avait pas d’argent pour le faire.

La renaissance d’une agence

En 2015, le groupe Seventeen débute. Depuis déjà deux ans, il est possible d’observer la formation du nouveau groupe masculin de l’agence via des diffusions de live sur Internet.
Dès leurs débuts, avec la chanson Adore U, le groupe se fait remarquer. Le grand nombre de membres, treize, et le fait d’être un groupe qui s’occupe de créer lui-même ses chansons et chorégraphies, aident à se démarquer en Corée mais aussi à l’international. Seventeen est le seul groupe à être présent dans la liste des « 21 Under 21 2015: Music’s Hottest Young Stars » de Billboard (les groupes et artistes de moins de 21 ans).

En 2016, ils commencent à gagner leurs premiers prix dans les émissions de télévision mais aussi dans les remises de prix de fin d’année.

Le groupe va réussir à s’imposer dans l’industrie Kpop au point d’être associé à EXO et BTS sous le nom de EBS (EXO – BTS – Seventeen) dans les médias pour parler des trois groupes les plus influents entre 2016 et 2017.

L’agence sort donc la tête de l’eau grâce à Seventeen. Cependant, un bonheur n’arrive jamais seul car en 2016, certaines trainees féminines de l’agence participent à l’émission Produce 101 et deux d’entre elles, Nayoung et Kyulkyung font partie du groupe final, I.O.I. Cela permet de mettre en lumière le potentiel de trainee pour le futur groupe féminin de la compagnie.


L’année suivante, la participation de quatre membres de NU’EST à l’émission Produce 101 saison 2 va faire reparler de l’agence.
Au début, leur présence n’était pas vue d’un très bon œil. Les fans du groupe, et même Kahi (ex-membre d’After School à ce moment et membre du jury de l’émission), étaient tristes et choqués de voir que le groupe avait décidé de repartir au même niveau que des trainees.
Au final, seul Minhyun va intégrer le groupe final, Wanna One, et l’agence va surfer sur la nouvelle popularité des autres membres du groupe pour lancer la sous-unité NU’EST W (W pour « Wait », l’attente de Minhyun). Cette sous-unité va enfin réussir à faire sa place et gagner des prix dans les émissions.

En 2017, le groupe Pristin débute avec le même postulat de base que Seventeen : les filles se produisent elles-même. On y retrouve Nayoung et Kyulkyung dont le contrat avec I.O.I a expiré, ainsi que d’autres participantes de Produce 101 qui n’avaient réussi à être dans le groupe final ainsi que des trainee de l’agence. Les jeunes filles arrivent à se faire un peu remarquer et gagnent quelques prix de fin d’année.

L’année 2018 a été une année plutôt tranquille pour l’agence qui continue de promouvoir ses groupes populaires (Seventeen, NU’EST W, Pristin) au travers de comebacks, tournées de concerts, émission de télévision…

L’année 2019 sera forcément marquée par le retour au complet de NU’EST, étant donné que le contrat liant Minhyun à Wanna One devrait s’arrêter. L’agence devra toutefois faire tout pour rester dans la course face aux groupes qui cartonnent.


Voilà, l’article touche à sa fin, j’espère qu’il vous aura plu et que cela vous aura éclairé sur cette agence qui passe de l’ombre à la lumière de façon presque miraculeuse.

N’hésitez pas à laisser un « j’aime », un commentaire ou tout simplement à partager l’article.
Si
 vous avez des envies d’articles sur un sujet spécifique, n’hésitez pas à nous en faire part en commentaire et on fera le maximum.


Céline


Sources : Site de la PledisHan Dong GeunNu’est faceHello VenusSon DambiOrange caramelPledis ruinéeEBSPristinSeventeenNu’estAfter SchoolPledisNu’est Produce 101

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :