Buvons ! 마시자!

La Corée du Sud est un pays où l’alcool est très présent dans le quotidien de ses habitants. Nous avons décidé de vous faire un petit aperçu des alcools, ce qu’on en pense et quelques conseils pour les boire et les trouver.

Si vous ne vous y connaissez pas, je vous invite à aller lire notre article sur ce sujet en cliquant ici.

Aujourd’hui, nous vous proposons une liste des quelques alcools qu’on a testé pour vous, en vous donnant des conseils pour les accompagner et les boire. La liste est, bien sûr, loin d’être exhaustive et les conseils viennent de mon expérience. Il y a des alcools classiques, certains très populaires, d’autres moins connus, mais ils valent tous qu’on les teste !

Disclaimer : Cet article n’est pas là pour vous inciter à boire. A consommer avec modération, goûter ne veut pas dire en abuser.

Soju (소주)

Le soju est certainement l’alcool coréen que vous connaissez le plus. Un alcool de riz, dans sa petite bouteille verte, qu’on achète dans tous les magasins en Corée et qui se trouvera dans toutes les épiceries asiatiques en France. Il contient environ 20% d’alcool en général, un peu moins pour les  aromatisés. Je ne vais pas décrire tous les types, mais en voici quelques uns :

  • Soju Classique
    Soju Classique, de la marque Jinro

    Soju classique : celui-ci est très difficile à boire seul pour moi. Il a une odeur d’alcool à désinfecter de pharmacie et le goût aussi… D’ailleurs, vous vous trouverez souvent à grimacer en le buvant ! Cependant, il se mélange facilement avec autre chose, en cocktail ou avec de la bière et là c’est parfait ! Si vous le prenez seul en shot, je vous conseillerai de le manger avec des Tteokbokki (떡볶이) : ces pâtes de riz en sauce sont en général très épicées et cela permet de couvrir un peu le goût de désinfectant du soju.

  • Jinro-grapefruit-Soju
    Soju Pamplemousse

    Soju pamplemousse : c’est mon soju préféré. Le goût désagréable du classique est caché par le pamplemousse et il se boit très facilement. Si vous n’aimez pas le pamplemousse, ne passez pas votre chemin, car vous serez surpris du goût. Personnellement, je préfère le manger avec des Bindaetteok (빈대떡) : ces galettes faites de haricots mungo (le haricot qui donne le soja) sont fermes mais fondantes, j’aime particulièrement leur texture. Elles ne sont pas épicées et donc ne prendront pas le dessus sur le soju pamplemousse que vous pourrez donc apprécier.

  • chum-churum-soju-gout-raisin
    Soju Raisin

    Soju raisin : il est doux et facile à boire. Je préfère le pamplemousse, mais celui-ci est aussi très agréable. Que vous aimiez le raisin ou non, comme précédemment, il est à tester. Mangez le avec un bon bol de Dolsot Bibimbap (돌솥비빔밥) et vous ne serez pas déçu : le bibimbap, ce riz mélangé avec des légumes, parfois de la viande et un œuf (frit ou cru), dans un bol chaud qui continue à griller un peu votre riz, sera parfait. Vous pouvez y ajouter un peu de sauce et le rendre épicé à votre convenance : personnellement, quand le bibimbap est légèrement relevé, le soju raisin va adoucir le goût et c’est très agréable.

  • andong.jpg
    Andong Soju

    Andong Soju : une amie m’a offert ce soju de qualité lors d’un voyage en Corée du Sud. C’est un soju traditionnel d’environ 40% d’alcool, produit dans la région d’Andong, dans la province de Gyeongsang Nord. 40% c’est plutôt élevé, donc il est à boire en modération et surtout à savourer. Il a toujours cette odeur un peu désagréable de désinfectant, mais il est beaucoup plus agréable en bouche. Vous grimacerez peut-être, mais c’est plutôt à cause de sa forte teneur en alcool. Associez-le avec un Dwaeji Bulbaek (돼지불백), un porc cuit dans un sauce épicée : c’est un plat un peu épicé, mais avec un porc bien choisi, on a un repas de haute qualité.

Makgeolli (막걸리)

Le makgeolli est un vin de riz traditionnel : alors oui ça ne ressemble pas du tout à du vin comme on pourrait en boire en France. Ça a une couleur laiteusece qui n’est pas très ragoutant pour de l’alcool, je vous l’accorde. En bouche, ça a un goût fermenté : on a l’impression qu’il y a peut-être des bulles mais non, c’est bien la fermentation. C’est assez doux et sucré naturellement par le riz.

fullsizeoutput_1395

En général, le makgeolli a une teneur en alcool autour de 6%, pas très fort donc. On le boit dans des bols (comme des bolées de cidre !) en métal et traditionnellement, c’est servi avec dans une théière. En Corée du Sud, vous trouverez des bars avec que du makgeolli de différentes sortes, avec des plats pour accompagner. Voici quelques idées :

  • makgeolli.jpg
    Makgeolli Classique

    Makgeolli classique : comme décrit, même en classique il est assez doux, mais beaucoup de gens n’apprécient pas le goût un peu fermenté (ni l’aspect laiteux). Mais testez quand même ! La première fois que j’en ai goûté en Corée, c’était avec des pattes de poulet (닭발) : ce sont des pieds de poulets (oui, vous savez, la partie qui n’a pas du tout de chair, que du cartilage) et en général dans une sauce vraiment très épicé (sûrement pour faire passer l’aspect peu ragoûtant de pieds de poulet). Le makgeolli va adoucir le feu que provoquera le plat dans votre bouche.

  • Makgeolli au miel (꿀막걸리) : personnellement c’est mon préféré. C’est du makgeolli mélangé avec du miel dans sa fabrication. Le makgeolli déjà doux, prend un goût sucré très agréable. J’aime le boire en été et qui dit été en Corée, dit samgyetang (삼계탕) : c’est du poulet cuit dans une soupe au ginseng qui se mange en été les jours de grande chaleur.
  • Dongdongju (동동주) (par Amanda) : Amateurs de saveurs authentiques, vous allez aimer le Dongdongju. C’est un vin de riz opaque faisant partie de la famille des Makgeolli. Il se démarque par sa texture non filtrée et l’ajout d’un peu de malt de froment pour sa fermentation. Cet ingrédient rappelle fortement la bière mais le goût est totalement différent ! J’en ai bu pour la première fois dans un restaurant de pajeon (파전) dans le quartier d’Hyehwa à Séoul. Ce vin se marie tellement bien avec ces galettes que je ne peux que vous le recommander pour l’apprécier pleinement. Le Dongdongju et le Haemul pajeon (해물파전, galette au poireau et aux fruits de mer), c’est assurément un combo gagnant. Les coréens dégustent d’ailleurs traditionnellement les pajeon avec du makgeolli / dongdongju par temps de pluie. C’est excellent pour se réchauffer !

Baekseju (백세주)

bekseju-125-alc-375ml
Baekseju

Le baekseju est un alcool fait à partir de riz, avec un mélange d’herbes et de ginseng, des éléments très bons pour la santé : c’est de là que vient son nom (백 signifie 100, cela vous permettrait de vivre 100 ans). Mais bien sûr, ça reste de l’alcool ! Le ginseng a un goût un peu spécial, mélangé à diverses herbes, de nombreuses personnes n’aiment pas. Cela peut être un peu surprenant, mais c’est ce qui fait sa différence, alors à tester !

Je le conseille avec des mandu (만두) : ces raviolis cuits à la vapeur ou frits sont délicieux et cela ne cachera pas le goût surprenant du baekseju, c’est un accord simple qui vous laisse apprécier les deux.

Maeshilju (매실주)

maehwasu
Maehwasu

Le maeshilju est une liqueur de prunes vertes. C’est un alcool très sucré, mais qui reste très agréable en bouche et pas écœurant comme beaucoup de choses sucrées. Vous le trouverez facilement sous la version « maehwasu » (매화수) qui est celle de la marque Jinro. Cette liqueur ne possède « que » 14% d’alcool, un peu moins que le soju : cela permet de ne pas avoir un arrière goût d’alcool un peu dur. Attention cependant à ne pas en abuser : c’est bon, ça se boit très très facilement, mais 14% ce n’est tout de même pas rien.

J’aime l’associer à un Kimchi JJigae (김치찌개) : ce ragoût fait à base de kimchi, avec du tofu et parfois du porc, est un peu (ou beaucoup selon les recettes) épicé. Si vous aimez le kimchi, ce plat sera votre préféré (comme pour moi). L’aspect un peu piquant va s’opposer au sucre du maeshilju et en créer un contraste que j’aime beaucoup. Essayez !

Bokbunja (복분자주)

Bohae-Bokbunja
Bokbunja

Le bokbunja (normalement bokbunjaju, mais souvent raccourci) est un alcool de framboises noires (bokbunja 복분자 en coréen), d’où sa couleur rouge foncé. C’est un alcool très sucré. C’est très bon, mais quelques petits verres suffisent pour que vous vous sentiez votre taux de sucre grimper. Il est autour de 17% et le sucre cache beaucoup cette teneur en alcool, mais ne vous faites pas avoir !

Avec son goût très sucré, je vous conseille de contraster fortement, avec quelque chose de plus salé cette fois. Par exemple, essayez avec du Samgyeopsal (삼겹살) : c’est un barbecue coréen, que vous mangez en enroulant les morceaux de viande dans une feuille de salade, de la sauce, du kimchi. L’alcool étant très sucré et le samgyeopsal étant salé (de part la viande utilisée), je vous conseille de ne pas manger les deux le soir, mais plutôt le midi. C’est aussi assez lourd.


Bien sûr, ces conseils sur les plats avec lesquels boire ces alcools ne viennent pas d’un expert mais de mon expérience et mes goûts. Mais cela peut vous donner des idées si vous en avez envie !

Dites nous en commentaire quel est votre préféré, si cela vous a donné envie d’en essayer et ce que vous en avez pensé !

Lola

Merci à Amanda pour son aide.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :