[REVIEW] Seventeen – « Ideal Cut » In Seoul

Bonjour à tous et à toutes, dans cet article je vais vous partager l’expérience d’un concert de Kpop à Séoul. J’ai eu la chance d’avoir réussi à avoir une place pour le concert de Seventeen du 28 juin 2018 pour leur tournée « Ideal Cut ». 

Qui est Seventeen ?

Avant de vous raconter le récit de cette aventure, petite présentation du groupe. Ce boysband, de la Pledis Entertaiment, a débuté le 26 mai 2015 et est composé de treize membres répartis dans trois unités, la Vocal Team, la Hip Hop Team et la Performance Team
Le leader général est S.Coups et chacune des formations possède son propre leader.

Vocal Team : Woozi (Leader), Jeonghan, Joshua, Seungkwan et DK
Hip Hop Team : S.Coups (Leader), Wonwoo, Mingyu et Vernon
Performance Team : Hoshi (Leader), Jun, The8 et Dino

20180628_175953
Panneaux avec les 13 garçons (Photo de moi)

La tournée « Ideal Cut »

Le groupe avait prévu à la base trois dates (le 29 et 30 juin ainsi que le 1er juillet) avec pour chacune des dates, une des unités mise en avant lors de ce concert. Devant la vitesse avec laquelle les billets se sont vendus, l’agence a décidé d’ajouter une date, le 28 juin, mais sans mettre une unité plus en lumière que les autres.
C’est donc quatre concerts à Séoul dans la salle Jamsil Arena Indoor (qui peut contenir environ 10 000 personnes) que va effectuer le groupe avant d’enchaîner avec une tournée, au moins asiatique si ce n’est mondiale. 

Pour les concerts à Séoul, trois types de places étaient mis en vente : des places en fosse debout, des places assises au deuxième étage et des places assises au troisième étage (la fosse est considérée comme le premier étage).

L’avant concert

J’avais une place assise au 3ième étage, deuxième rang et dans une section assez centrée, si bien que j’étais certaine de voir correctement ce qu’il se passe. De même, je n’ai pas eu  besoin d’arriver trop en avance. 17h45 là-bas a été parfait pour un concert qui commence à 20h. Par contre ce jour-là, il pleuvait, ce qui a rendu l’attente un peu moins agréable (ça m’a rappelé le temps horrible qu’il y avait eu pour Monsta X en août 2016 à Paris. A croire que j’ai la poisse pour les groupes ayant débuté en 2015 lorsque je vais les voir en concert).

En arrivant sur place, j’arrive dans un univers qui est totalement différent des concerts que j’ai pu faire à Paris. Un endroit est réservé pour les couronnes de fleurs et les dons de riz des fanbases. Nombreux sont les dons de 100 kilos par des fanbases chinoises. Ensuite il faut aller dans un autre espace où se trouvent divers chapiteaux ayant chacun un rôle bien défini.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Contrairement à la France où lors de l’achat de la place, on obtient directement le ticket final, en Corée (du moins sur le site de MelOn), on reçoit juste une confirmation d’achat de ticket qu’il faut présenter avec une pièce d’identité dans un stand prévu pour la récupération de tickets, à côté de la salle le jour du concert.

Pour ce qui est des places assises, il y a un chapiteau avec deux files d’attente séparées suivant un ordre alphabétique de A à J et de K à Z. 

Réel ticket en main, il est possible d’aller à la fanzone pour les personnes faisant partie du fanclub, ce qui n’était pas mon cas donc j’ai regardé de loin, mais je sais que les fans récupéraient au moins des photocards des membres.

Par contre, je décide d’aller m’acheter le lightstick du groupe, le Carat Bong. Pour cela, il faut se rendre aux chapiteaux spéciaux ventes de goodies. Encore une fois, ça se fait en deux étapes, la première pour passer commande et recevoir un ticket de caisse et une seconde étape sous le chapiteau d’à côté pour récupérer l’achat. 

20180628_181227
Stands de goodies (Cr : photo de moi)

Carat Bong et piles en ma possession, je m’abrite dans un espace couvert à côté de la salle pour commencer l’assemblage électronique afin que ça fonctionne. Ce lightstick possède différents modes (lumière fixe, lumière clignotante lente, lumière clignotante rapide et éteint) et il est possible d’avoir encore plus de modes (lumière rouge, verte…) en téléchargeant une application sur son téléphone et en connectant par Bluetooth ces deux appareils.

20180628_183925
Affiches près de la salle, ici Wonwoo et Woozi (Photo de moi)

Parmi les autres stands, il y en a encore un autre pour aider les gens à monter leur lightstick et autre goodies. Tous les stands étaient écrits en coréen et en anglais, ce qui était utile vu le nombre de fans étrangers. Je n’ai pas vu des centaines d’occidentaux mais par contre, sur la bonne dizaine de personnes à qui j’ai parlé, nombreuses étaient des singapouriennes.

Ensuite, il faut se rendre au niveau des portes d’entrées mais pas n’importe laquelle suivant la section dans laquelle tu es. Tout est bien indiqué et donc c’est très simple à trouver. Il n’y aucun contrôle des sacs, on peut rentrer avec de la nourriture et des bouteilles d’eau sans aucun problème. 

Une fois dans la salle, chaque siège est affublé d’une pancarte qu’il faudra soulever sur la première chanson de l’Encore. Le temps de faire rentrer tout le monde, divers clips du groupe passent sur les deux écrans géants et déjà la popularité d’une personne se fait sentir. En effet, dès que Jeonghan apparaît sur une des vidéos, il y a un peu plus de bruits que pour les autres membres. Mingyu, Wonwoo et Hoshi ont leur sacré lot de fans aussi. D’ailleurs autour de moi, j’avais au moins trois fans de Wonwoo, ce qui faisait quatre avec moi. Les fans coréennes sont trop adorables, mes deux voisines m’ont toutes offerts des bonbons et ont été super gentilles.

Oh, j’allais oublier mais durant cette attente, d’un seul coup tous les Carat Bong se sont allumés sans qu’on y touche. Et oui, je vous avais dit qu’ils pouvaient être reliés en Bluetooth, eh bah pour le concert, ce sont les organisateurs qui avaient le total contrôle sur les lightsticks. Qu’on ait téléchargé ou non l’application, ils pouvaient s’allumer en rouge ou vert…
Perso, j’ai trouvé ça légèrement creepy de voir que lors d’un concert officiel, on était même pas maître de tous les objets qu’on possède. Mais par contre, voir des océans lumineux uniformes, c’est quand même merveilleux.

Niveau installation pour les performances, il y avait la scène principale au fond qui était reliée à une scène plus petite au centre qui, à ses deux extrémités, étaient raccordées par un chemin avec deux plateformes dans les coins où les gars pouvaient circuler librement et se rapprocher de tout le monde. Il y avait aussi des plateformes qui montaient sur la scène principale et une autre tout au fond, contre l’écran central, qui descendait.
Il y avait trois écrans géants, deux sur les côtés et un tout au fond de la scène. La scène centrale avait la possibilité de varier les motifs et les messages affichés sur son sol.

20180628_190606
La salle de concert en train de se remplir (Cr : photo de moi)

Le concert

20h pile et les lumières s’éteignent. Le premier VCR (vidéo projetée sur les écrans le temps d’introduire une nouvelle série de chansons et permettent aux artistes de se changer) débute. Il est très esthétique comme tous ceux que nous aurons le plaisir de regarder.

La première chanson que nous avons est Highlight avec tous les membres et ça envoie déjà du lourd. Ensuite, ils nous font Thanks. Cette chanson est merveilleuse et la chorégraphie si belle.

Durant certaines chansons, des effets pyrotechniques sont utilisées tels que des mini-feux d’artifices et des jets de confettis. Je n’aurais jamais pensé dire ça de ma vie car j’ai une peur bleue des effets pyrotechniques mais les jets d’étincelles qui descendent du plafond, c’est magnifique.

Nous voyons un nouveau VCR avant de voir apparaître d’abord Hoshi tout seul puis rapidement accompagné de Woozi, pour leur duo sur la chanson Bring It. Je n’étais pas fan de la chanson en version studio mais les voir là tous les deux sur scène avec des backdanseurs, ça change complètement mon avis sur cette piste. La voix de Woozi m’envoûte complètement.

S’en suit la chanson Flower sur la scène centrale où l’on retrouve S.Coups, Jeonghan, Wonwoo, The8, Seungkwan et Dino. Encore une fois, la chorégraphie vue de haut est plus que merveilleuse. On voit les placements, les effets qu’ils reproduisent avec leurs formations…

Ils enchaînent avec No F.U.N mais sans les parapluies. Les accessoires sont des cannes et c’est stylé. Si je n’étais pas cantonnée à rester assise (car oui ici place assise = tu regardes le concert assis), je me serais amusée à bouger les pieds comme eux tellement je trouve cette danse géniale.
Ils font ensuite Chuck et la voir en live, c’est juste une tuerie. Elle envoie du lourd cette chanson. 

Après cette série de performances, les garçons vont prendre le temps de se présenter et de bavarder un peu. Ils le font totalement en coréen (normal on est dans ce pays) et je ne comprends pas toujours tout, surtout que certains parlent super vite. N’est-ce pas Dino et Mingyu et Seungkwan entre autres ?  Il me semble qu’ils ont parlés de la pluie qu’on a eu pour l’attente et qu’on a été courageux…

Hoshi nous fait le coup du « quelle heure est-il ? » et tous les fans scandent « 10h10 ». Ça fait trop plaisir de pouvoir le dire pour de vrai.
Pendant qu’ils parlent, certains sortent de scène pour aller se changer. Ils sont tellement nombreux que le changement se voit à peine. 

dgys6tmuyaabye3
Pendant Run To You (Cr : Twitter officiel de Seventeen)

La reprise arrive et c’est avec la chanson Run To You. Cette piste est l’une de mes favorites de toute leur discographie alors quel n’était pas mon bonheur de l’entendre. Quatre membres sont sur la plateforme tout près de l’écran et les autres sur les plateformes montantes et sur la scène principale. Chacun est devant son micro mais arrive à rester dans l’ambiance très rock de la chanson. The8 va se prendre pour un rockeur à pencher son micro. Je profite à fond de la partie chantée de Wonwoo. Ce mec a une voix vraiment merveilleuse.
Les plateformes descendent et c’est maintenant au tour d’une chorégraphie et musique plus festive avec Beautiful. Ça donne envie de se dandiner comme eux , surtout quand on connait quelques pas. Je suis si heureuse de l’avoir vu en live. 

 

 

Les leaders de chaque unité restent sur scène et c’est parti pour Change Up. Chacun se met sur un coin de scène et nous offre une performance digne de leaders d’équipe. Le mot « Change Up » est écrit aussi sur la scène centrale.

Petit VCR et c’est parti pour une succession de deux chansons de chaque unité.

Ça commence avec la Hip Hop Team qui se produit sur Un Haeng Il Chi, la mixtape n°14 du groupe. J’avoue que je l’avais écoutée qu’une seule fois et je n’avais pas accroché mais en live, on arrive à être transporté dans leur univers. Ils nous offrent ensuite une chanson totalement inconnue et nouvelle qui me semble assez EDM. Il me semble que Wonwoo a un super rap dedans. Du moins plus long que ce qu’il peut généralement avoir. J’ai bien profité de le voir s’ambiancer sur scène car il a passé beaucoup de temps sur le chemin au niveau le plus proche de nous.

La deuxième unité à nous présenter deux performances est la Vocal Team. Ils nous font Habits, mais Joshua n’a pas fait son « yeah » si marquant dans la chanson parce que c’était une version réarrangée. Elle est vraiment très belle aussi. Ils font aussi Pinwheel. Franchement je meurs de plaisir, ce sont deux de mes chansons favorites de cette unité. Niveau voix, Woozi m’impressionne et me donne une belle claque dans la figure avec sa voix si claire et si pure. Je suis plus que bluffée. Jeonghan a une voix qui me marque beaucoup plus en live qu’en version studio. Elle est très belle aussi. Seungkwan a une puissance vocale que je ne peux qu’applaudir. J’adore vraiment sa voix et encore plus en live. DK ne m’a pas plus marquée que ça à côté des autres, mais il reste très bon. Joshua est la voix qui m’a le moins conquise en live alors qu’en version studio, je succombe toujours. Il n’a pas de puissance et c’est dommage. Par contre, il est toujours aussi adorable même avec sa petite voix. 

Pour terminer ce petit tour des unités, c’est la Performance Team qui font le show sur Swimming Fool. En live, cette chanson est une tuerie à regarder. Les mouvements sont super sympas et super syncros. Ils vont avoir une partie distordue, c’est-à-dire que la chanson va devenir très lente et ils vont la chanter ainsi et surtout faire aussi les mouvements en très lents. On se croirait dans un univers parallèle. Ils enchaînent avec Jam Jam issu de leur premier album. En live, elle claque bien aussi.
Le moment distorsion est à environ 1.42m de la vidéo ci-dessous ! 

Arrive le VCR le plus cute de la Terre. Jusque là, on avait eu des vidéos très esthétiques et cette fois, direction un univers fun et amusant. Les garçons sont devenus des Bongbong (mascotte du groupe). Ils sont donc réduits à être de tout petits êtres qui doivent récupérer la bague géante en plastique située bien trop haut pour eux. Chacun des garçons-Bongbong ont un accessoire qui les représente.

  • S.Coups : Un petit drapeau de guide-leader (Leader un jour, leader toujours)
  • Jeonghan : Des ailes d’ange (Il est né le jour de l’ange, le 4 octobre)
  • Joshua : Une guitare (Son instrument fétiche)
  • Jun : Un coussin en forme de chat (Lui et son amour pour les chats c’est mignon)
  • Hoshi : Une tenue de roi (King Hosh est dans la place)
  • Wonwoo : Un ordinateur portable rose pour enfants (ce type a définitivement mis les livres de côté…)
  • Woozi : De la nourriture (Pour quelqu’un de toujours pris par la musique, le riz instantané c’est la vie)
  • Mingyu : Un micro de MC (MC un jour, MC toujours)
  • The8 : Un appareil photo (Il adore prendre des photos)
  • DK : Un haut-parleur (Ou comment le rendre encore plus bruyant)
  • Seungkwan : Un panier de mandarines (Fruit célèbre de l’île de Jeju d’où il vient)
  • Vernon : Un casque de musique (Il vit pour ça)
  • Dino : Un logo « Maknae on top » (Il est vraiment un maknae au top)

Dans la vidéo, ils vont donc, entre autres idées, tenter de faire une pyramide pour atteindre cette bague mais elle sera infructueuse. Ils vont donc monter sur un spray et vont réussir leur quête.

Une fois la vidéo finie, c’est treize membres costumés en Bongbong qui débarquent sur scène pour y jouer la chanson Thinking About You. C’est très drôle de les voir s’amuser entre eux, s’amuser sur scène, faire plein de coucous et signes avec les fans. Wonwoo me fait rire car il va aller s’asseoir au milieu de la scène centrale, alors que les autres sont en train de faire les fous debout sur cette même. Il va aussi se diriger vers Vernon en lui montrant que son ordinateur ne fonctionne pas, ce à quoi l’américano-coréen va répondre par un haussement d’épaules. Du pur Wonwoo en somme. Durant cette chanson, il s’en est passé des choses car environ une minute après qu’elle ait commencée, le groupe décide d’interagir avec les fans et de les faire crier. Comme on ne fait pas assez de bruits, DK va nous montrer ce que c’est de crier, et mon dieu, qu’il en a de la voix. Je plains les gars qui étaient pile à côté de lui.
Puis la chanson reprend sur la partie de Wonwoo que j’attendais tant. 

A noter aussi que les ailes de Jeonghan ont une brique de lait accrochée en leur centre pour représenter la partie Talk Show de Jeonghan « Un verre de lait chaud » lors de certains SVT Vlive.

Je vous mets une petite vidéo trouvée sur le net (ca ne devait pas être très loin d’où j’étais assise donc vous pouvez visualiser le point de vue que j’avais)

A la fin de la chanson, Mingyu, Jun et DK se posent comme des mannequins dans les vitrines et les autres membres leur retirent certains accessoires et leur ajoutent une rose dans la bouche. C’est ainsi que nous avons le droit à la chanson Hello. Elle est tout mignonne cette chanson. Les garçons sont trop cute à la chanter. La voix de Jun est vraiment belle en plus. Ce mec devrait définitivement avoir plus de lignes dans les chansons !

Hello SVT
Hello (Cr : Junie93)

A la fin de Hello, se trame dans chaque coin surélevé la préparation d’une nouvelle performance. En effet, Joshua et Vernon, accompagnés de backdanseurs, nous offrent la chanson Rocket. Cette fois, Joshua a de la voix comme jamais. Il est vraiment à fond. Vernon est extra aussi à regarder. Les garçons mettent tellement d’entrain dans la chanson, c’est vraiment génial à regarder et on rentre direct dans la chanson.

 

Les garçons ont à peine le temps de finir leur performance qu’ils courent rejoindre le reste des membres sur la scène principale car Pretty U débute. Le canapé blanc qui se divise est de sortie mais cette fois, Wonwoo n’est pas accompagné d’un livre, non monsieur est tellement plus à fond dans les jeux vidéo ces derniers temps qu’il a opté pour Pretty U version console de jeu portable. Ça fait rire toute la salle. A chaque fois qu’il apparaîtra, il fera semblant d’y jouer. J’aime beaucoup comment le groupe s’adapte à leur évolution personnelle.

Nouveau VCR et les garçons reviennent pour nous faire Shinning Diamond, leur chanson de pré-début. Je trouve ça génial de revenir aussi loin dans leur discographie. Et puis cette chanson aura eu le mérite de me faire oublier ma peur des feux d’artifices le temps d’un instant.

Ils font ensuite Boom Boom et continuent avec Rock. J’aime beaucoup ce retour dans le troisième et deuxième mini-albums. Puis les chorégraphies sont toujours au top.

Nouveau moment où ils parlent. Ils nous demandent ce qu’on a pensé de la version Bongbong de Thinking About You, mais également que c’est bientôt la fin du concert.

Et en effet, il nous reste encore une chanson qui est Clap en version Remix avec l’enchaînement de partie Wonwoo-Joshua. J’adore cette version et en live, elle déchire encore plus.

Puis vient le dernier VCR où l’on voit les garçons parler de divers sujets tels que les fans, de ce que représentent les concerts pour eux… C’est en coréen sous-titré coréen mais c’est quand même plus facile à comprendre quand tu peux lire en même temps. Malheureusement, j’ai déjà oublié ce qu’il s’est dit.

Le moment du Encore arrive. Il faut sortir la bannière qui était posée sur notre siège pour la chanson Campfire. Elle est parfaite pour ce moment. Je suis assez émue de savoir que c’est quasiment la fin d’une belle soirée. La corde sensible s’installe un instant parce que le groupe va encore parler de longues minutes pour dire combien ils ont aimé ce concert, nous parler encore de la pluie… Ils vont rire de Hoshi pour je ne sais plus quelle raison. Ce moment de papotage se fera dans l’ordre du plus jeune au plus âgé.

Et ce qui est vraiment cool et que je n’ai pas encore dit, c’est que les fans écoutent ce que disent les idoles. Ça ne crie pas longtemps… Il y a une fan d’Hoshi qui a hurlé son nom super fort du haut du troisième étage et ça nous a fait rire mais c’était le seul cas bizarre. Et de même que les fans font les fanchants et ne chantent pas les chansons en entière (la musique est si forte aussi, qu’on entend pas toujours très bien ce que les fans font). Certains fanchants sont très beaux et les fans sont très doués pour réciter les noms des treize membres en quelques secondes. 

Pour finir sur des notes positives et non sensibles, ils nous remettent dans une bonne ambiance avec Healing. En live, elle est cool aussi cette chanson. Ils nous demandent de tous se lever pour être aussi à fond qu’eux. Je trouve ça vraiment top.

Et la toute dernière chanson qu’ils vont faire sera Very Nice. Cette chanson est très loin d’être ma favorite mais cette version live et en mode on s’amuse, me réconcilie avec cette chanson. Ça donnait trop envie de s’éclater avec eux. Et puis, dès qu’on pensait que c’était terminé, ça ne l’était pas. Une ambiance de folie pour bien terminer un super concert. Ils ont dû nous troller au moins deux fois.

Ce groupe est vraiment génial à voir en vrai. Les gars étaient vraiment bons, vraiment syncros pour danser, certains ont une voix qui me marquera à jamais et ils sont vraiment adorables. Seungkwan n’oubliait jamais personne, il demandait souvent aux places assises de se faire entendre, il faisait plein de coucous partout.
Niveau mise en scène et costume c’est parfait aussi. Si vous avez l’occasion de les voir, n’hésitez pas, vous ne serez pas déçus.


Avis : Même si mon opinion s’est beaucoup fait sentir dans l’article, je vais continuer encore un peu plus ici. Une partie de la setlist comportait des chansons auxquelles j’accroche moins, mais ils ont réussi à me les faire aimer. Maintenant, j’aurais moins tendance à les passer si j’écoute toute leur discographie car elles auront ce petit quelque chose en plus : celui de revoir la version live tout en l’écoutant, alors rien que pour ça, je peux les remercier d’avoir choisi ces chansons. Ma seule réelle déception est qu’ils n’aient pas fait Don’t Wanna Cry qui est, en plus d’être leur chanson la plus populaire, ma chanson préférée de leur discographie.

Concernant les garçons, Wonwoo était bias, Wonwoo reste bias ! Par contre, je tire mon chapeau devant Woozi. Petite taille mais grande voix et grande présence sur scène. Ce mec m’a complètement bluffé. Ils ont tous leurs charmes et nous l’ont prouvé encore une fois.

Et je tenais à remercier Nath qui a réussi à m’avoir cette place. Merci de m’avoir permise de réaliser ce rêve.
Merci à Léa aussi de m’avoir offert un T-shirt de Seventeen il y a un an car c’est mon seul T-shirt de groupe et je suis contente de l’avoir porté lors d’un de leurs concerts !
Merci aussi à toutes mes amies qui me supportent à parler de ce groupe !
Merci à toutes les personnes qui auront lu cette longue review, j’ai pas réussi à écrire moins.
Puis merci au groupe d’exister et à toutes les personnes qui bossent pour eux dans l’ombre.

C’était un concert magnifique !

Céline

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :