Un président qui change l’Histoire ?

Que vous soyez intéressés par la politique ou non, vous avez sûrement entendu parler du président sud-coréen dans les derniers mois et du rapprochement entre les deux Corées. Un an après son élection, nous revenons sur les moments-clefs qui ont marqués cette première année de présidence, et nous essaierons de vous montrer qui est cet homme qui a changé l’histoire de son pays.

Une élection particulière

president_photo
Park Geun Hye, présidente de la Corée du Sud de 2013 à 2017

En mars 2017, l’ancienne présidente Park Geun Hye (박근혜) a été destituée et arrêtée pour corruption. Cette affaire touche alors de nombreux conglomérats coréens, y compris SAMSUNG. Nous ne reviendrons pas ici sur cette histoire, mais le contexte est important.

En Corée du Sud, les présidents sont élus pour des mandats de cinq ans. La présidente Park Geun Hye aurait donc dû rester jusqu’en 2018 mais a été destituée un an plus tôt. De nouvelles élections ont donc eu lieu en mai 2017 et elles ont été faites rapidement, sans la longue préparation habituelle, dans la précipitation. Une quinzaine de candidats en a profité pour se présenter.

Le vote en Corée du Sud se fait par scrutin uninominal majoritaire à un tour. Qu’est-ce que ça veut dire tout ça ? On ressort les cours d’éducation civique… Donc chaque électeur doit choisir un seul candidat dans la liste et c’est celui qui recueille le plus de voix qui gagne. Assez simple en somme, un seul tour et on compte. Bien sûr, cela apporte son lot de problèmes. Par exemple, la personne élue n’a pas la majorité des votes de son pays en général, elle en a juste plus que les autres. Ainsi, elle pourrait ne représenter qu’un quart de la population. Une autre particularité de la Corée du Sud est le fait qu’un président ne peut faire qu’un seul mandat. Cinq petites années, et on passe au suivant ! C’est rapide, mais cela permet un renouveau, et évite les abus. Il n’a que très peu de temps pour faire ce qu’il a promis. Imaginez, un président qui ne cherche pas à se faire réélire dans les deux dernières années de son mandat, ça change quelques petites choses, vous ne pensez pas ?

En 2017 donc, la campagne présidentielle a duré tout le mois d’avril et le vote a été fait le 9 mai 2017. Pour ceux qui sont intéressés par la Kpop, vous vous souvenez sûrement de toutes vos idoles postant des photos d’eux en sortie de vote ! En France, on tamponne votre carte d’électeur ; en Corée on vous tamponne la main, et vous avez sûrement vu un paquet d’entre-eux poster sur Instagram des photos de ce tampon, avec une incitation à aller voter. Ce jour-là, Moon Jae In (문재인) a été élu président avec 41,4% des voix. Une écrasante majorité, devant le second qui obtient 23,3% des votes.

 

Quel changement attendre entre la présidence de Mme Park et la présidence de M. Moon ? Park Geun Hye était du Parti de la Nouvelle Frontière (새누리당), aujourd’hui appelé le Parti de la Liberté de Corée (자유한국당), un parti plutôt conservateur. Moon Jae In appartient au Parti Démocrate, ou Parti Minjoo (더불어민주당), un parti libéral. Il est originellement avocat des Droits de l’Homme. Jeune, il participait aux protestations contre la dictature du président Park Chung Hee (박정희, père de Park Geun Hye) et a été arrêté et emprisonné plusieurs fois.

Regardons alors ce qui s’est passé en un an de présidence !

Politique intérieure

Nous allons commencer par les lignes directrices de la politique du président Moon en ce qui concerne la politique intérieure. Effectivement, un président est élu par le peuple, et ce qui intéresse le peuple, ce sont principalement les conditions de vie. Ainsi, pour comprendre la politique d’un président, il est important de regarder ce qu’il fait pour le pays et pas uniquement les relations internationales. De plus, on entend peu parler de la politique intérieure de la Corée du Sud car on se concentre en priorité sur les relations avec la Corée du Nord. Quelques points pour comprendre Moon Jae In donc !

Le président Moon semble déterminé à se démarquer de la présidente précédente et lutte pour cela, contre la corruption. Les grands conglomérats tels que SAMSUNG ou Hyundai, ont permis la croissance économique du pays pendant des dizaines d’années et possèdent un grand pouvoir, même dans les affaires politiques. Suite au scandale de la présidente Park, Moon Jae In avait promis de nettoyer cette relation politique-business. Il apparaît pour l’instant comme le président irréprochable mais cela n’assure pas une constance dans le temps sur ce sujet. En attendant, Park Geun Hye a été condamnée en avril 2018 à 24 ans de prison.

Capture d’écran 2018-05-01 à 15.57.16.png
Taux de chômage chez les jeunes (en %) sur 10 ans d’après Trading Economics

Une autre promesse de campagne du président Moon était de diminuer le chômage chez les jeunes. En effet, le taux de chômage chez les jeunes est très haut en Corée du Sud malgré la qualité des études. En mars 2018, les discussions pour créer de nouvelles mesures gouvernementales afin d’améliorer les conditions pour les jeunes en entreprise ont commencé. Au moins 180 000 emplois devraient être créés, ainsi que des avantages pour les start-up et petites entreprises, de meilleures conditions de travail (par exemple, diminuer le nombre maximum d’heures de travail par semaine), etc. Si le budget est approuvé, cela pourrait être le début d’une amélioration pour les jeunes diplômés coréens désillusionnés.

Enfin, sur le plan énergétique, le président Moon envisage un plan de réduction de la part du nucléaire : ne pas créer de nouvelles centrales, arrêter celles en développement et ne pas renouveler les anciennes. La réduction devrait aussi concerner l’énergie dû au charbon en arrêtant la production de l’ensemble des centrales à charbon pendant son mandat. Bien que les énergies renouvelables soient les favorites dans la politique énergétique du nouveau président, cela peut prendre du temps avant de mettre en place une autonomie énergétique, et la Corée du Sud se tourne en ce moment vers la Russie pour pallier au manque possible.

Une politique internationale qui porte ses fruits

Nous allons nous concentrer sur ce qui s’est passé sur le plan international pour la Corée du Sud. Et pour cela, nous allons surtout regarder les relations avec la Corée du Nord car, comme vous le savez, beaucoup de choses se sont passées dans les derniers jours !

Les relations entre la Corée du Nord et la Corée du Sud ne sont pas coupées des autres. La Chine et les Etats-Unis ont une grande influence sur ces relations par exemple. Le président nord-coréen Kim Jong Un (김정은) a tendance à utiliser ses essais de missiles nucléaires pour montrer sa présence, son mécontentement et son pouvoir de destruction non négligeable (vous pouvez regardez la série d’articles « Comprendre la Corée du Nord en 2017 », et en particulier sur la militarisation ici). En 2017, les tensions se sont aggravées et le nombre d’exercices nucléaires a augmenté.

En février 2018, la Corée du Sud a accueilli les Jeux Olympiques. Cela a été l’occasion d’un rapprochement entre les deux Corées. Quelques mois avant, la Corée du Sud a invité la Corée du Nord à participer à ces Jeux, et une équipe commune de hockey sur glace a même été créée. A la cérémonie d’ouverture, les Coréens, du Nord et du Sud, ont défilé sous un même drapeau réunifié (voir l’article sur les Jeux Olympiques ici). La venue de la Corée du Nord, et sous ces conditions, semble avoir été le point de départ de l’amélioration des relations, avec même la présence de la sœur du président nord-coréen, Kim Yo Jong (김여정), à la cérémonie d’ouverture.

Mais que s’est-il passé depuis ? En deux mois après la fin des Jeux Olympiques, les relations ont complètement changées. Les Jeux ont été le point de départ, comme un test de ce possible rapprochement. Depuis, les relations n’ont été qu’en s’améliorant, jusqu’à l’annonce de deux sommets : une rencontre entre les deux présidents coréens, et une rencontre entre le président nord coréen et le président américain. Cette première rencontre a eu lieu le 27 avril 2018, et la seconde devrait avoir lieu dans les prochaines semaines. Avant la rencontre du 27 avril, une ligne téléphonique directe entre les deux présidents coréens a été mise en service, afin de permettre un dialogue direct entre les deux pays, ce qui peut faire fortement penser à la ligne téléphonique entre les Etats-Unis et l’URSS pendant la guerre froide.

Et ce 27 avril, que signifie-t-il ? Vous avez peut-être entendu beaucoup de « dénucléarisation » un peu partout dans les journaux. Mais si vous deviez retenir quelques points, ne vous arrêtez pas à cela. Pour vous, j’ai suivi le direct d’Arirang News sur Youtube, et voici les points-clés. Les deux présidents ont eu une journée pour discuter à Panmunjom (판문점) dans la DMZ, la frontière démilitarisée entre les deux Corées. Des négociations et discussions officielles ont eu lieu, ainsi qu’une discussion informelle en tête à tête. Je partage avec vous les quelques images symboliques, comme le passage de la frontière de chaque président, le plantage d’un arbre avec les terres des deux Corées et la photo en fin de journée après signature de la déclaration et discours.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La déclaration faite à la fin de la journée annonce de nombreuses mesures qui vont être mises en place entre les deux pays. Le plus important pour moi a été l’annonce d’un traité de paix pour l’automne 2018, et l’arrêt immédiat de toute hostilité militaire entre les deux pays. Une entraide économique, une rencontre entre les familles séparées pendant la Guerre de Corée, une volonté de sommet avec la Chine et les Etats-Unis, ainsi qu’une visite à Pyongyang du président sud-coréen pour la première fois depuis le début de la guerre sont également envisagé. Le Président Kim Jong Un a exprimé sa volonté de rapprochement entre ces deux nations qui sont une même famille. Sur la dénucléarisation, le président Kim avait annoncé avant le sommet mettre fin à ses essais nucléaires, mais une nouvelle polémique sur la fin de ses essais est en train de voir le jour (la possibilité d’un effondrement de la montagne sur laquelle le site de recherche était). Dans la déclaration, des discussions futures sur une possible dénucléarisation ont été annoncées et nous en saurons plus lors de la rencontre avec le président Trump.

 

Ce sommet du 27 avril 2018 représente la paix entre les deux Corées après 60 ans de guerre, avec une émotion intense, et les yeux du monde entier sont maintenant dirigés vers la péninsule pour voir ce qui va suivre de cette journée décisive dans l’histoire de la Corée. La Corée du Nord a déjà annoncé changer l’heure du pays afin de s’aligner sur la Corée du Sud, qui est actuellement à une demi-heure d’écart. Le prochain rendez-vous sera le sommet entre la Corée du Nord et les Etats-Unis, qui devrait avoir lieu dans les prochaines semaines (en mai ou en juin).

Dites-nous ce que représente pour vous cette journée du 27 avril, ce que vous en avez retenu, ce que vous pensez qu’il va se passer par la suite. N’hésitez pas à commenter sur les sujets qui vous semblent importants pour la Corée du Sud, et pour les peuples coréens. Si vous voulez plus de détails sur un des sujets (par exemple la situations des jeunes en Corée du Sud), dites-le nous en commentaires !

Je voulais vous partager la vidéo récente des youtubers AsianBoss, une rencontre entre un coréen du nord et un coréen du sud, sur le sujet de la réunification, en anglais. Je pense que cela peut vous donner de nouvelles idées et un point de vue différent sur ce sujet.

Posez-nous vos questions !

Lola


Sources : RFI, The Economist, Korea.net, World Nuclear News

5 commentaires sur “Un président qui change l’Histoire ?

Ajouter un commentaire

    1. Merci beaucoup pour votre petit message.
      Quelle surprise de voir un commentaire de votre part aussi rapidement. Ca fait très plaisir.

      Tout plein de bonheur et belles aventures pour la suite de votre voyage.

      Céline et Nath

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :