[REVIEW] Monsta X, The First World Tour, Beautiful in Paris – 09/08/17

Bonjour à tous et à toutes ! Aujourd’hui, on se retrouve pour une autre review de concert, auquel, pas seulement moi, mais les trois rédactrices de ce blog ont assisté ! Il s’agit du concert de Monsta X, The First World Tour, Beautiful in Europe du 09 août 2017. Il se déroulait dans la salle de l’Olympia, à Paris.

Si vous n’y avez pas été, j’espère arriver à vous faire ressentir un petit bout de ce concert et si vous étiez présents, j’espère vous rappeler de bons souvenirs !

  1. Voyage et file d’attente

Cette fois-ci, pas d’attente devant la salle dès 6h du matin. Nous avons toutes les trois pris la route en voiture à 7h du matin de Brest le jour même, pour arriver ensuite vers 14h sur Paris. Nous avions pris les places les moins chères soit la catégorie GA2 donc nous savions qu’on rentrerait les dernières dans la salle : pas besoin de se presser outre mesure.

Donc nous arrivons à trouver l’Olympia grâce à notre magnifique ami le GPS (que ferions-nous sans toi) et nous nous garons dans un parking juste derrière. Notre prochaine mission ensuite, c’était de trouver un membre d’une fanbase pour avoir nos numéros.

Mission qui fut drôle car il fallait trouver LE membre avec les numéros. Alors je vous explique. On était dans une rue entourée par deux magasins GAP, l’un enfant, l’autre adulte. Et quand on arrivait à chopper un membre de fanbase, on nous disait d’aller devant la devanture du GAP mais sans préciser lequel. Voilà, ce fût un moment d’aller-retour sympathique.

Nous avons donc enfin fini par trouver la personne en charge des numéros (un mec qui devait avoir été réquisitionné par une de ses potes pour faire ça et qui ne connaissait pas grand chose à la Kpop mais très sympathique tout de même) et nous avons eu des bracelets en papier. Grosse amélioration de l’organisation comparée aux précédents concerts Kpop auxquels j’ai pu aller !

IMG_20170810_105129
Bracelets de catégorie, numéros 264 à 266 (Cr : Debbie)

Les bracelets étaient différents suivants les catégories et très jolis. Ça change des numéros donnés sur des post-it ou écrits au marqueur sur la main.

Numéros pris, on commence à se balader pour chercher des toilettes (puis un café. Puis des toilettes. En vrai, on s’est perdues sur ce qu’on voulait chercher, ne vous moquez pas). Et on se finit par se poser dans un Brioche Dorée (la machine de glaces italiennes était en panne snif). On ne se rendait toujours pas compte qu’on allait voir Monsta X dans quatre heures.

Vers 16h, on revient vers la salle et bien nous en fallut car le staff de l’Olympia commençait à organiser les queues pour rentrer. C’est d’ailleurs la meilleure organisation de file d’attente que j’ai jamais vu.

20663807_10213691863273384_8235238497050495217_n
La magnifique averse (Cr : Debbie)

Et là, c’est le drame. Nous sommes debout dans la queue et… la pluie. Mais la grosse grosse pluie du genre averse tempête. Et nous n’avions rien pour nous protéger, à part des capuches et des manteaux par-dessus nos têtes. Finalement, on a fini par s’abriter sous un porche. Et évidemment, mes nouvelles chaussures ont pris l’eau, enfin une seule des deux. J’avais donc une mare dans une seule chaussure et pas de chaussettes de rechange, youpi.

La pluie a duré longtemps, on était trempées jusqu’aux os et on mourrait de froid. Autant vous dire qu’on avait hâte de rentrer dans la salle, histoire de sauter partout et de se réchauffer (même si on commençait sérieusement à avoir mal aux pieds).

Je n’ai pas grand chose à dire sur les fanbases, nous n’avons pas beaucoup été en contact avec elles. Juste une fois, on nous a distribué des compotes pour qu’on ne fasse pas de malaise.

  1. Le concert

A. Attente

Oui, sans transition aucune, je passe directement au concert. Nous étions donc dans la fosse (j’avais dit que je ne ferais plus jamais de concert en fosse non ?… hum hum), rentrées en dernières. Mais nous étions très bien placées, juste en dessous du balcon. La fosse de l’Olympia est creuse, ce qui fait qu’il y a un trou en plein milieu et nous étions juste au bord du trou, ce qui faisait que nous étions légèrement surélevées. Et juste devant des basses.

20170809_202017.jpg
Voilà notre vue de la scène, relativement pas dégueu (Cr : Léa)

Mais comme la fosse ne reste jamais immobile, on a fini par se déplacer un peu devant, nous trouvant des places parfaites.

B. Le concert (enfin)

Nous avions spéculé sur la chanson qui ouvrirait le concert et nous pensions à Ready Or Not, qui passerait bien. Et non, c’est Beautiful qui nous met dans l’ambiance, honorant le titre éponyme de la tournée !

Nous qui avions du mal à nous rendre compte qu’on allait les voir, une fois que les sept membres sont arrivés sur scène, on a eu un bon gros coup de feels !

Je vous préviens d’avance que cette review sera décousue et pas aussi complète que celle que j’avais pu faire sur B.A.P car ça fait déjà plusieurs semaines que le concert s’est déroulé. Et que j’ai complètement zappé la tracklist.

Bon déjà, je peux vous dire qu’on a eu du full live. Et entendre les high notes de Ki Hyun en live, ça n’a pas de prix.

Donc, après trois chansons d’ouverture (Beautiful, Incomparable et Hero), nous avons la première séance de talk et la présentation des membres. D’ailleurs, il y a un petit délire entre eux, c’est le fait que Min Hyuk (qui ne sait pas du tout parler anglais) aime beaucoup faire semblant de « traduire » ce que dit un membre en coréen, à coup de « Yeah, han yeah ».

Et donc il a tenté de le faire au concert aussi mais malheureusement, la traductrice a été trop rapide. D’ailleurs, je la plains cette demoiselle parce que le groupe passait sa vie à la couper ou à se faire des discussions entre eux tellement longues qu’elle n’avait pas le temps de nous les retransmettre. A tel point que I.M a fini par parler en anglais à la fin du concert pour éviter d’avoir un gros décalage de trad (pauvre traductrice).

Bref, retournons au talk. Shownu, le leader, a TRÈS bien appuyé le fait que le groupe était lié à la France de par son nom de groupe (Monsta X peut signifier « Mon star » – oui, la Starship n’a pas eu de cours sur les déterminants-) et par son nom de fandom, Monbebe (élu nom de fandom le plus laid de tous les temps). Mais quand je dis appuyé, limite à chaque talk, y’avait un des membres qui nous en reparlait (mais c’était cute).

Donc ils se sont présentés, en français bien sûr (« Je suis Min Hyuk »). Mais alors les mecs, ils ont bouffé un dictionnaire parce qu’ils passaient LEUR VIE à parler français. Au début, ils étaient un peu timides mais au fur et à mesure du concert, laissez tomber on était tous leurs potes quoi. Et même un peu plus parce que, EVIDEMMENT, ces saligauds savaient parfaitement ce qu’ils disaient en français donc ya eu de la phrase de fragile. Outre les « Je t’aime » à tout va, on a eu un magnifique « Veux-tu être ma copine ? » de I.M et un « Coucou ma chérie » de Joo Heon. Des lovers je vous dis.

Sinon, qu’avons-nous eu d’autre… Ah oui, les magnifiques White Sugar et White Girl, cette dernière ayant d’ailleurs été composé par Joo Heon (ce que les membres nous ont bien spécifié après. Ils étaient extrêmement fiers à chaque fois qu’il y avait une chanson composée par l’un des membres, ils nous le rappelaient à chaque fois. L’adorabilité même). Et pour mon cœur de fan, entendre I.M chanter en live sur White Girl… je suis le décès.

Ensuite, on a eu Be Quiet, chanson plus rythmée. Et chanson qu’on espérait toutes les trois voir au concert parce que « MY HEART IS LIKE BOOM BOOM BOOM ». Je suis in love de cette partie de I.M, je suis le décès partie 2.

Et donc après quelques chansons à sept, l’heure des divisions est arrivée et nous voilà avec un duo Won Ho-Hyung Won featuring les tablettes de chocolat de Won Ho, qui ne portait rien sur sa veste ouverte. Il avait d’ailleurs composé la chanson, appelée From Zero.

20664842_10213815080875605_33210291709866874_n.jpg
Hyung Won DJ (Cr : sur photo)

Ensuite, Monsieur Abdos s’en va et Hyung Won DJ apparaît. Pour être honnête, j’ai un peu été déçue de cette partie parce que l’ambiance boîte de nuit, c’est pas trop mon truc et puis il n’a pas vraiment remixé des chansons du groupe donc je n’y voyais pas beaucoup d’intérêt. Mais c’était quand même super cool qu’il ait droit à un solo, lui qui a failli ne pas être là à cause de soucis de santé. Par contre, Céline a carrément adoré et s’est éclatée comme une folle sur cette ambiance boite de nuit.

20170809_210757
Solo de Jooheon (un ange est descendu sur terre) (Cr : Léa)
20170809_210756
Solo de Jooheon (Cr : Léa)

 

A un moment, il a été rejoint par Joo Heon qui sautait partout sur scène. Et après, ce cher rappeur nous a fait un solo. Mais un solo. Je vous raconte pas. La destruction de feels. Le décès partie 3. Monsieur je deviens un wrecker parce que j’ai beaucoup trop de présence sur scène. C’est d’ailleurs le bias de Céline et elle a complètement décédée. Ce gars est une bête de scène.

Enfin bref, je m’égare. Joo Heon finit son rap et hop, enchaînement (je crois) avec un duo avec Ki Hyun. Duo absolument magnifique, je tiens à le préciser (sans surprise aucune).

20170809_211008
Joo Heon et Ki Hyun. Ok, on voit rien, c’est flou mais j’adore cette photo (Cr : Léa)

D’ailleurs, Ki Hyun a chanté et nous a fait chanter la partie de chant en a cappella ensuite. Le groupe passait sa vie à nous faire chanter les refrains d’ailleurs, je pense qu’ils ne s’attendaient pas à ce qu’on connaisse quasiment toutes les chansons par cœur. Rien que pour qu’on chante avec eux après, ils refaisaient certaines parties de chansons a cappella pendant les talks ensuite. Et on a eu Min Hyuk qui a essayé de faire le rap rapide du solo de Joo Heon. Et c’est qu’il a quasiment réussi le bougre.

Et après, nous avons eu droit à une cover de la chanson 24K Magic de Bruno Mars par Shownu, I.M et Min Hyuk, dans un style très années 90. Ils ont expliqué ensuite le choix de cette chanson parce que le fait qu’ils cherchaient à en faire une qui serait connue de tous, même en France (personnellement, je ne connaissais pas du tout cette chanson #mauvaise culture musicale).

Sinon, pour les autres chansons nous avons eu Shining Forever, No Exit, I’ll Be There (avec un lever de bannières organisé par les fanbases) OI, Honestly et Ex-Girl, sans Whee In de Mamamoo. Et après un talk où ils nous ont demandé au moins vingt fois « ARE YOU READY ? », on a eu Ready Or Not. Logique.

Pour tout vous dire, passé la première heure, j’en avais un peu marre parce que j’étais littéralement crevée. Mais ils ont trouvé LA solution pour faire passer le temps plus vite : faire toutes les chansons qui bougent en deuxième partie du concert. Du coup, t’es tellement occupé à crier et à sauter partout que tu oublies ton mal de pieds. Très très fort.

20708400_10213692005916950_1794102187796747516_n
Je vous partage cette photo de Debbie, rendue magique par la posture de Hyung Won (Cr : Debbie)

Mais avant ça, petit talk ! Après des explications sur les chansons, pourquoi ils les ont choisi et qui les a écrites (fiers comme des coqs), on a eu droit à une… bataille d’aegyo. Oui, oui, vous avez bien entendu. Pour définir le vrai romantique du groupe, ils nous ont assailli de millions de « Je t’aime » et un magnifique « Reste avec moi, tu es mon bébé » de Hyung Won. Qui s’est ensuite ratatiné par terre de gêne. Ils étaient tellement embarrassés de faire ça, c’était assez épique à voir. Par contre Joo Heon, rien à faire, le gars arrive à être autant un dieu des aegyo qu’un mec méga badass. Je sais pas comment il fait.

Battle d’aegyo (cr : Missfraizy) :

Puis après, Joo Heon nous a fait crier à tour de rôle (fosse, balcon) avec UN ADORABLE « deuxième itage levez-vous » (quand je vous dis qu’ils ont passé leur vie à parler français). Oui bon, ils voyaient qu’on galérait parfois à comprendre leur accent alors I.M (NOTRE SAUVEUR/out) rattrapait le coup en répétant la même chose en anglais.

Alors à un moment, dans une chanson, Joo Heon a remplacé le « Let’s Go ! » traditionnel par un « C’est parti ! » absolument parfait. Mais je n’arrive pas à me rappeler dans quelle chanson…

Bon, sans transition, passons à la deuxième partie du concert où ils nous ont trollé de manière magique. Alors je ne sais plus vraiment l’ordre mais nous avons eu Fighter (introduit par un petit « duel » entre Won Ho et Shownu, nous laissant admirer que les biceps du premier font quasiment le double de ceux du second). Et ensuite, ils ont essayé de nous faire deviner la chanson suivante. Donc, en pensant à la trilogie, on dit tous All In, évidemment, surtout que Joo Heon a fait du beatbox sur l’air de la chanson.

Et bah non, pas du tout, on a eu Broken Heart, tuerie absolument MONUMENTALE qui est assez peu connue et qu’ils font rarement en live (c’est pas moi qui le dit, c’est eux). Je peux vous dire qu’on était toutes les trois sur les fesses, surtout qu’on espérait secrètement avoir cette chanson, sans grand espoir. Je vous dis pas les ratages de battements de cœur en entendant les premières notes. D’ordinaire, Shownu et Ki Hyun se partagent les parties chant mais non, Min Hyuk a décidé de prendre une des parties de Ki Hyun, faisant mourir Debbie et un bon nombre de Monbebes dans la salle. Double surprise. Nous sommes tous le décès.

Et après, nous avons eu Blind. Blind qu’ils faisaient pour la première fois ever en live et sur laquelle nous avons toutes les trois décédées. Ces mecs nous ont parfaitement fait oublier qu’on avait attendues sous la tempête pour eux. Nous sommes le décès partie 2.

Live de Blind (cr : Lauuw Good’) :

Ensuite, I.M nous demande si on est fatigué. Et je dois être la seule débile qui ai fait « OUIIii…. NOOON », on ne se moque pas. Et nous avons enfin eu droit à All In et à Rush. D’ailleurs, pour cette dernière, ils ne se donnaient même pas la peine de chanter les refrains, on le faisait pour eux (je vous dis pas les sourires de Won Ho et Ki Hyun, c’était magique à voir, et pas seulement que pour cette chanson).

Et autre surprise : Tresspass. Leur chanson de début qu’on ne s’attendaient pas non plus à voir. Non franchement, si un de leurs buts étaient de nous surprendre, ils ont réussi.

Et c’est bientôt fini et nous avons droit à notre dernier talk, où nous apprenons que la cousine de Ki Hyun vit à Paris. Et oui. Ils sont extrêmement contents d’être venus en France et Hyung Won aurait bien voulu que le concert dure deux heures de plus.

Et I.M nous a dit qu’il voulait vivre à Paris plus tard. Aucun souci poto, on emménage ensemble quand tu veux (pardonnez-moi ce petit écart de fragilité). Et nous avons aussi le droit à ce moment brossage de poils qu’on adore tous : Paris n’est pas belle à cause des rues. Ce sont nous, personnes, qui rendons Paris belle. Monsta X, poètes. Enrichie par une des dernières phrases dites en français, prononcée par un I.M pas très sûr de lui mais au final, dans un français quasi parfait : « Enchanté de vous connaître, à bientôt ». Suivi par Won Ho et son « Monbebes. Vous nous manquez beaucoup ».

(S’ils reviennent pas faire un concert ici dans les cinq ans à venir, je brûle des chatons).

Suite à ce talk, est prise la traditionnelle photo.

20767987_1037648559706011_4138824685217400592_n-rond
Vous voyez les deux bannières dans le rond rouge ? Eh bien c’est Debbie et moi.

Et pour conclure, je cite I.M : « It’s time to say goodbye. Let’s write the last page together, with you » (C’est le moment de se dire en revoir. Écrivons la dernière page tous ensemble, avec vous). Et nous finissons ce concert sur la magnifique chanson Last Page, qui a aussi eu le droit à un lever de bannières.

20170809_223349
Fin du concert (Cr : Léa)

La chanson se termine, les confettis tombent, le groupe remercie la salle plusieurs fois, à plusieurs endroits différents en faisant la révérence. Et nous font chanter a cappella le refrain de Last Page pendant encore au moins cinq bonnes minutes (en nous aidant un peu pour le timing et en se moquant gentiment). Et I.M et Joo Heon sont les derniers à quitter la scène, en nous lançant des ultimes cœurs.


Niveau anecdotes que je n’arrive pas à replacer, Min Hyuk a demandé comment se traduisait « Mianhae » (désolé) en français pour je ne sais plus quelle raison et ensuite, ils nous a sorti un « Désolé » absolument adorable. D’ailleurs, un des membres lui a répondu « pardon » avant la traductrice.

Ensuite, un des mecs, Ki Hyun il me semble, nous a dit qu’on avait vraiment des têtes de parisiennes ou qu’on ressemblait vraiment à des parisiennes ou un truc comme ça. Je ne sais pas vraiment comment le prendre.

Et nous avons eu aussi droit, en un français encore quasi parfait, à un « Est-ce que vous avez aimé le concert ? » de la part de Joo Heon et sur un air chantonnant. Je vous le dit, ils sont venus préparés.

Egalement, lors d’une des premiers chansons jouées, I.M a crié un « SAY MY NAME » et j’ai crié… Chang Kyun, soit son vrai nom. Je sais, je suis un boulet mais j’ai l’habitude de l’appeler comme ça.

Petit aparté sur les VCR (vidéos) projetées sur l’écran géant pendant que le groupe se changeait. Nous avons eu la grande surprise de voir les vidéos sous-titrées en français, preuve que ce concert avait vraiment été prévu pour Paris et n’était pas un concert disons « interchangeable » où tout était réutilisé pour toutes les dates de la tournée.

Nous avons eu des vidéos dans un karaoké où le groupe racontait des petites anecdotes et surtout, nous avons eu l’explication de la trilogie The Clan. Je vous laisse chercher la vidéo, la surprise en vaut la peine ~.

En bref, le concert a vraiment été dans une ambiance générale absolument parfaite. Que ce soit les fans qui chantaient toutes les chansons, autant les raps que les high notes, ou le groupe qui s’amusait vraiment à interagir avec nous, je pense que tout le monde a passé un bon moment. Donc franchement, je remercie toutes les monbebes présentes au concert (assumons nous ensemble ce nom de fandom), en espérant qu’ils reviennent très vite ! (Mais pas trop quand même, mon porte-monnaie est vide).

20729426_10213692005156931_2677970775963972278_n.jpg
Un petit duo Joo Heon – Min Hyuk final ! (Cr : Debbie)

Et merci à Min Hyuk d’avoir ruiné la vie de Debbie, à I.M et Won Ho d’avoir ruiné la mienne et à Joo Heon d’avoir ruiné nos vies à toutes les trois.


Donc voilà, voilà, c’est avec un retour de feels effroyable que je finis d’écrire cet article beaucoup trop long et beaucoup trop racontage de vie. J’espère qu’il vous aura plu et, si vous avez été au concert, n’hésitez surtout à nous raconter votre propre expérience !

Léa, Céline et Debbie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :