Lexique K-Pop

Albums de rédaction : The Clan pt 2.5 Beautiful – Monsta X, 4X2=8 – PSY

Je vous salue tous, habitants de la planète Terre ! Aujourd’hui, je viens vers vous avec un article spécial définitions, dirons-nous. Cet article s’adresse donc principalement aux petits nouveaux dans l’univers vaste de la K-Pop mais si des anciens l’aiment aussi, rien ne me fera plus plaisir.

Évidemment, il y aura des termes qui ne sont pas vraiment spécifiques à la K-Pop mais qu’on utilise quand même.

De plus, je m’excuse d’avance si parmi vous, certains se sentent pris pour des imbéciles parce que j’explique un terme qui semble évident.

Autre précision : je vais souvent utiliser « groupe » pour englober aussi les solos.


Bias : votre préféré dans un groupe, prononcé « Byass ». En général, on n’en a qu’un par groupe, car on reprend les codes de la monogamie occidentale (mais seulement à l’intérieur d’un groupe, après c’est open bar).

Ultime bias (souvent réduit à UB) : le haut bias, le haut du panier, le premier dans votre cœur, tous bias confondus, tous groupes confondus. En général, on n’en a qu’un également, vu que ultime est un terme singulier. Une exception est faite pour un ultime bias masculin et un ultime bias féminin.

Biaslist : littéralement, « liste de bias ». C’est tous vos bias de tous les groupes où vous en avez un.

Biaslist CD
Deux exemples de biaslist. A gauche, celle de Debbie et à droite, celle de Céline (©crédits photo Debbie).

 

Wrecker (mot anglais signifiant destructeur) : celui qui n’est pas votre bias mais qui aurait pu l’être si l’actuel bias n’était pas là. En gros, c’est votre deuxième préféré du groupe. Mais vous pouvez en avoir autant que vous voulez, là c’est à l’infini ! C’est le destructeur de votre biaslist, car il n’est pas dedans mais aimera bien y être en virant le bias actuel ! Des fois, certains wreckers obtiennent gain de cause.

Wrecker en chef : l’équivalent de l’ultime bias mais pour les wreckers (mais c’est peut-être un terme qui n’est utilisé que par moi).

Ultime groupe (souvent réduit à UG) : l’équivalent de l’ultime bias mais pour le groupe. C’est votre groupe préféré.

Sub-unit (groupe nominal anglais signifiant sous-unité) : pour x raisons, il arrive que l’agence sépare des membres d’un groupe pour former un autre mini groupe à côté. Les raisons sont diverses mais l’une des principales est de pouvoir montrer un style de musique différent du groupe originel. Par exemple, 2YOON est la sous-unité de 4Minute (composé de Ga Yoon et Ji Yoon), de même que EXO-CBX ou Super Junior T/H/KRY/M. Vous pouvez aller voir l’article dédié à ce point-là.

Autre exemple, il peut arriver que l’agence fasse des sous-unités mais avec des membres issus de groupes différents, Triple H pour la plus récente. Cela permet de faire la pub de deux groupes d’un coup, en plus de montrer un style musical différent.

Stanner : alors, c’est un mot anglais mais de l’argot, donc il n’est pas encore entré dans le dictionnaire. Ça signifie tout simplement suivre un groupe, une personne ou encore une agence (VIXX Stan, Song Joong Ki Stan, SM Stan…).


Full album : c’est en général un album d’environ dix chansons. A notre époque, si un groupe en sort un, c’est que l’agence a l’argent. Par exemple, il est très rare que des groupes qui viennent de débuter en sorte un mais Seventeen (2015) a sorti son premier full album en 2016 et BTS (2013) en 2014. En comparaison, des groupes plus anciens comme BTOB (2012) peuvent sortir un full album assez tard (en 2015 pour cet exemple précis). Mais si on prend des plus vieux groupes, Fly To The Sky (1999) par exemple, n’a sorti que des full albums et seulement un mini-album en 2015.

Mini-album : c’est un album d’environ cinq à huit chansons. C’est ce qu’un groupe sort le plus, en général.

Single album : c’est un album d’une à quatre chansons (en comptant un instrumental). Quand des agences veulent tester le succès d’un nouveau groupe, sans trop se mouiller, c’est ce qu’elles sortent. Par exemple, les groupes Kiss&Cry et The Ark n’avaient sorti que des single albums avant de se séparer.

Dans un cadre plus joyeux, KNK a également sorti un single album en guise de début et continue aujourd’hui avec des mini-albums.

Digital single/album : ce sont des chansons disponibles uniquement sur Internet, sans support cd.

MFA.jpg
Les différents types d’albums n’ont pas également pas la même taille. J’ai pris un exemple où les full étaient plus gros que les minis mais l’inverse est vrai également (©crédits photo Léa).

Music video (souvent réduit à MV) : c’est un clip musical qui sortira pour soutenir la chanson-titre du comeback du groupe.

Comeback (mot anglais signifiant revenir) : c’est quand un groupe sort une nouvelle chanson, avec tout le bousin K-Pop qui va avec (promotions dans des émissions musicales et/ou de variétés…).

Chanson-titre : c’est la chanson du nouveau full/mini/single album qui va aider à promouvoir ce dernier. On en choisit qu’une habituellement mais il peut arriver qu’il y ait deux chansons titres pour un même album.

Par exemple, pour leurs débuts, le groupe Cosmic Girls a sorti Momomo et Catch Me, deux chansons-titres pour montrer qu’elles pouvaient faire deux styles différents.

Dance practice (groupe nominal anglais signifiant entraînement de danse) : c’est une vidéo montrant le groupe danser la chorégraphie d’une de leurs danses dans le studio de danse de l’agence. Elle peut être sérieuse ou totalement déjantée.

Par exemple, BTS fait souvent des versions Halloween de ses dance practice.

Et voici, une dance practice « normale » par BOYFRIEND.

Teaser (mot anglais signifiant aguicher/taquiner) : prononcé « Tiseur » quand il est utilisé comme un nom. Il peut y avoir des videos teasers et des photos teasers. Elles sont souvent utilisées dans le but de préparer un comeback d’un groupe.

Voici un des nombreux teasers d’EXO, pour la sortie de l’album EXODUS.

Quand il est utilisé comme verbe (« Tizé »), il peut aussi être utilisé quand un membre d’un groupe aguiche les fans par des actions sexy.

Medley (mot anglais signifiant mélange/pot-pourri) : c’est souvent un regroupement de courts extraits d’un album à venir.

Voilà le medley d’Astro, pour l’album Dream Part.01. 

Ou alors quand un groupe fait des reprises de plusieurs chansons ensemble. Par exemple ici, Mamamoo.

Vous pouvez également aller voir les medley spécial girlsband de Seventeen et spécial boysband d’UP10TION.

Pre-release : souvent, c’est une chanson, issue d’un album à venir, qui sort avant le comeback du groupe. C’est un peu comme une mise en bouche avant le comeback officiel. Par exemple, Pentagon a fait ça récemment avec la chanson Beautiful.


Drama (mot anglais signifiant théâtre/drama) : il a dérivé de son sens premier. Dans les pays asiatiques, c’est tout simplement une série, peu importe son genre.

Fansign : ce sont des séances de dédicaces où le groupe est assis les uns à côté des autres sur une estrade et les fans y montent un par un.

victon-fan-sign-event5
Victon Fansign (©crédits photo Plan A Entertainment)

Fanbase : il peut être utilisé pour deux sens. D’abord la communauté d’un groupe (la fanbase de Red Velvet) ou un organisme indépendant créé par les fans, pour les fans (la fanbase de CLC France). Dans ce dernier cas, la fanbase peut faire plein de choses : tenir les fans informés de l’actualité du groupe, traduire les interviews, les vidéos, organiser des projets…de manière quasi professionnelle. Elle est souvent présente sur les réseaux sociaux.

Fanpage : elle a un rôle souvent moindre que celui de la fanbase, s’occupant souvent exclusivement des actualités du groupe. On y fait souvent des jeux ou autre. Une fanpage peut évoluer en fanbase.

Fandom : plus souvent utilisé que fanbase pour désigner la communauté d’un groupe. Un fandom a d’ailleurs souvent un nom. Je vous laisse aller voir nos articles sur les différents noms de fandom.

Fanchants : ce sont les mots que les fans vont mettre en lumière pendant la performance d’un groupe. Quand il y a de l’instrumental, ils crient également les noms des membres.

Lightstick (mot anglais signifiant bâton de lumière) : du petit bâton tout simple au lightstick personnalisé du groupe, ils peuvent avoir plusieurs formes. Les fans les agitent souvent lors des concerts, en soutien avec le groupe qu’ils aiment. Pour les formes personnalisées, ils sont souvent de la couleur officielle du groupe.

Lightstick
Exemples de lightstick. De gauche à droite : BIGBANG, A Pink, Beast, Mamaoo, iKon, Twice, Seventeen et VIXX.

[nom d’une couleur]ocean : selon la couleur du lightstick, la salle de concert peut avoir une couleur entière. Par exemple, la couleur de SNSD est le rose donc lors de leurs concerts, il y a un « pink ocean » ; de même que Super Junior avec leur « sapphire blue ocean ». Pour EXO, c’est appelé une galaxie car le groupe se présente comme une planète.

Par contre, un « black ocean », ce n’est pas positif. SNSD en a d’ailleurs fait les frais en 2008. Quand elles sont montées sur scène, tous les lightstick se sont éteints, laissant la salle de concert complètement sombre, à l’exception de la scène. A cette époque, le groupe était très mal vu en Corée.


Hiatus (mot anglais signifiant pause/interruption) : quand un groupe ou une personne prend une pause dans sa carrière musicale, on dit qu’il est en « hiatus ». Par exemple, lors de leur procès avec l’agence, B.A.P a été un hiatus d’un an. Encore un autre exemple, DBSK/TVXQ était en hiatus à cause du départ à l’armée des deux membres.

Disband (mot anglais signifiant disperser/dissoudre) : c’est un anglicisme qu’on utilise pour dire qu’un groupe se sépare. Par exemple, 2NE1, 4Minute, Wonder Girls et Sistar sont disband (je sais, je remue le couteau dans la plaie).

Charts (mot anglais signifiant en musique hit-parade) : dans le domaine qui nous intéresse, ce sont les classements musicaux des différentes plateformes (Charts de iTunes, de Mnet, de MelOn…).

All Kill (groupe nominal anglais signifiant tout tuer) : aucune mention de meurtre ici, c’est juste quand un groupe arrive à la première place de tous les classements musicaux en même temps et en temps réel, dès la sortie de la chanson. Par exemple, IU, avec la chanson Palette, en a réalisé un.

MC (abréviation de Master of Ceremony, maître de cérémonie) : dans notre langue de Molière, c’est tout simplement le présentateur.

Trainee (mot anglais signifiant stagiaire) : prononcé « trèyni », c’est une personne en formation dans une agence pour être une idole plus tard. Tous les artistes de K-Pop ont été trainees.

Rookie (mot anglais signifiant novice/débutant) : en K-Pop, on appelle rookie un groupe qui vient de débuter, jusqu’à ce qu’il fête ses deux ans environ. Par exemple, Pristin, qui a débuté en 2017, sont encore des rookies.

Main Vocal : en complément du Lead Vocal, c’est la personne qui s’occupe de tous les passages jugés « difficiles » des chansons, tels que les high notes. Par exemple, Ji Min de BTS et Ji Hyo de Twice sont des Main Vocal.

Lead Vocal : en complément du Main Vocal, c’est la personne qu’on appelle plus communément « chanteur principal ». Par exemple, Tae Il de Block B et Rosé de Black Pink sont des Lead Vocal.

Sub Vocal : c’est la personne qui va soutenir le Lead et le Main Vocal. Par exemple, Sung Jong de Infinite et Soo Young de SNSD sont des Sub Vocal.

Suivant le nombre de membres dans un groupe et des capacités de chacun, il peut y avoir plusieurs Sub Vocal (Seventeen), plusieurs Lead Vocal (Red Velvet)… Aussi, le Lead Vocal et le Main Vocal peuvent échanger selon les chansons (Infinite). Les rôles ne sont pas toujours clairement définis.

Maknae : prononcé « makné », il s’agit de la personne la plus jeune d’un groupe. En général, cette position n’est pas vraiment avantageuse car, vu qu’en Corée le respect des aînés est important, le plus jeune n’a pas vraiment voix au chapitre quand il s’agit de se plaindre (Dino, maknae de Seventeen né en 1999, a donc été forcé d’aller sortir les poubelles ou encore de se faire appeler « son bébé » par Jeong Han, autre membre du groupe sans pouvoir riposter. Ou encore Cha Ni, maknae de SF9 né en 2000, qui se fait attaquer par les câlins de Ro Woon sans avoir le choix). Ca marche aussi dans les émissions. Kwang Soo, maknae du cast permanent de Running Man né en 1985, prend très cher avec les membres plus âgés.
Après, il y a certaines, disons, confusions. Par exemple, Chae Young et Tzuyu de Twice sont nées toutes les deux en 1999 mais Tzuyu est plus jeune de deux mois, c’est donc elle la « vraie » maknae. Mais vu que dans la personnalité, Chae Young est plus mignonne que Tzuyu, les membres auront plus tendance à dire qu’elle est la maknae du groupe. Il y avait eu le même cas avec Dong Hyuk et Jun Hoe de iKon, nés en 1997, avant l’arrivée de Chan Woo (né en 1998).
Donc les maknaes ne se font pas toujours respectés dans les groupes mais après, ça dépend aussi beaucoup de la personnalité de chacun. Kyu Hyun de Super Junior ou Se Hun de EXO ne sont pas vraiment des maknaes qui se font marcher sur les pieds.

Yaja Time : en Corée du Sud il y a deux manières de parler (formelle et informelle) et le respect des aînés est important (je radote). Et bien, le Yaja Time est un jeu permettant aux personnes plus jeunes, donc devant témoigner du respect, de parler de manière informelle aux plus âgés !
Dans un cas plus concret en prenant le groupe Astro : les membres sont MJ (né en 1994), Jin Jin (né en 1996), Eun Woo (né en 1997), Moon Bin (né en 1998), Rocky (né en 1999) et San Ha (né en 2000). San Ha est donc le maknae. Et bien, quand les membres décident de faire un Yaja Time (ils décident eux-même de la durée), tout s’inverse ! San Ha devient le plus âgé et MJ le plus jeune ! San Ha peut donc torturer MJ en lui demandant de faire n’importe quoi sans que ce dernier puisse contester. Attention néanmoins au retour de bâton quand le jeu se termine.

Je vous mets un exemple de Yaja Time avec le groupe EXO, dans l’émission EXO Showtime, quand ils étaient encore 12.


Sunbae (mot coréen signifiant aîné) : prononcé « Seunbé », c’est employé pour parler d’un groupe qui a débuté avant un autre. Par exemple, BIGBANG sont les sunbaes de BTS. Sunbaenim est la version encore plus polie.

Hoobae (mot coréen signifiant junior) : prononcé «Hoobé», c’est l’opposé de sunbae. Donc, Twice sont les hoobaes de SNSD, par exemple.

Hyung (mot coréen signifiant grand frère) : c’est autant utilisé dans le cadre familial qu’amical. Il est employé quand un homme plus jeune s’adresse à un homme plus âgé. Par exemple, B.I (iKon) né en 1996 appelle Yun Hyung (iKon) « hyung » car il est plus vieux que lui d’un an. Hyungnim est la version encore plus polie.

Dongsaeng (mot coréen signifiant petit frère) : prononcé «Dongsseng», c’est le contraire de hyung mais c’est un terme mixte. Au contraire de hyung qui suit souvent le prénom (« Yun Hyung hyung »), on utilise rarement dongsaeng après un prénom. C’est plus pour désigner un groupe de personnes. Par exemple, la Hyung Line (les aînés) de Seventeen s’étend de 1995 à 1996 et pour désigner le reste du groupe (de 1997 à 1999), ils vont les appeler « nos dongsaengs ».

Vu que le respect est montré de plus jeune à plus âgé, il n’y a aucun suffixe derrière le prénom quand c’est le plus âgé qui s’adresse au plus jeune. Au contraire, il va même plus y avoir un surnom (Jung Kookie pour Jung Kook de BTS par exemple).

Oppa (mot coréen signifiant grand frère) : c’est l’équivalent de hyung mais employé par les femmes plus jeunes pour les hommes plus âgés.

Noona (mot coréen signifiant grande sœur) : il est employé par les hommes plus jeunes pour les femmes pour âgées. Par exemple, Woozi de Seventeen (né en 1996) appelle Ailee « noona » (née en 1989). Il ne l’appelle pas sunbae car, dans ce cas-là, ce sont des amis proches.

Unnie (mot coréen signifiant grande sœur) : prononcé «Euni», c’est l’équivalent de noona mais employé par les femmes plus jeunes pour les femmes plus âgées. Par exemple, Hwa Sa (Mamamoo – née en 1995) appelle Solar « unnie » (née en 1991).

Bien sûr, tous ces termes peuvent ne pas être utilisés, suivant le bon vouloir des gens et le niveau de leur relation.

Sasaeng : prononcé «Sasengue», ce sont des personnes littéralement obsédées par un groupe. Elles ont des comportements tels qu’on ne les qualifie même pas de « fans ». Si elles « aiment » le groupe, elles peuvent aller très loin pour tenter de se faire repérer par les membres de ce dernier. Si elles le détestent, elles peuvent aller jusqu’à essayer de provoquer la mort des membres. Je vous laisse chercher sur le net des histoires, qui sont toutes plus glauques les unes que les autres.


Voilà, j’espère que cet article vous aura plu, que je vous aurais appris des choses et, dans le cas contraire, fait rire !

N’hésitez pas à me signaler tous termes qui pourrait faire l’objet d’un second lexique.

Léa.


Sources : Larousse, IU Perfect All Kill

2 commentaires sur “Lexique K-Pop

Ajouter un commentaire

  1. C’est un très bon article, seulement, les garçons existent aussi.
    Il y a peut-être moins de fanboys que de fangirls, mais il y en a, il ne faut pas l’oublier.
    Donc essayez de ne pas utiliser « elles » quand vous parlez des fans 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :