Point Musique #28 : Psy

Vous le connaissez tous mais sachez qu’il n’a pas toujours dansé avec des chevaux ! Aujourd’hui, Psy !

Mais qui est-il ?

psy

Signification du nom : Dérivé du mot  »Pyscho », « ce que je pensais était, vous savez, fou à propos de musique, de danse, de performance, ce genre de psychose. »

Début : 2000

Fin : /

Chanson de début : Don’t Leave Me

Label : Cream Records/X-Town Entertainment (2001-2006), Seoul Records (2006-2010), YG Entertainment (2010-), Universal Music/Records (2012-)

Fandom : /

Couleur : /

Discographie :

PSY from the Psycho World (2001)

Ssa2 (2002)

3 Mi (2002)

Remake & Mix 18 Beon (2005)

Ssajib (2006)

Ring For Me Once Again (2010)

PsyFive (2010)

Shake It (2011)

Korea (2012)

Psy 6 (Six Rules), Part 1 (2012)

Oppa Is Just My Style (2012)

Gentleman (2013)

Hangover (2014)

Father (2015)

Chiljib PSY-Da (2015)

Photo de l’artiste :

Le vrai nom de Psy est Park Jae Sang.

[Début : 23 ans / 2016 : 39 ans]

giphy

Mais comment ça a commencé ?

Dans une interview donnée à Alina Cho de CNN, il déclare que quand il avait 15 ans, il a vu une émission coréenne à la télévision qui diffusait de la musique pop étrangère. Un des épisodes en particulier montrait le concert de Queen au Wembley Stadium lors de la performance de Bohemian Rhapsody. La vue de ce concert lui a donné le goût de la musique.

En 1996, il va à l’université de Boston aux Etats-Unis pour étudier la science de la gestion. Mais il perd rapidement intérêt en les études et préfère dépenser sa bourse en instruments de musique comme un ordinateur, un synthétiseur et une plateforme MIDI (Musical Instrument Digital Interface).

Il fait un semestre à Boston avant de partir à l’université de musique de Berklee. Il prend alors des cours d’entraînements d’oreilles, d’écriture contemporaine et de musique synthétique mais il part rapidement pour rentrer en Corée du Sud pour avoir une carrière de chanteur, sans avoir validé un semestre de ses deux universités.

En Corée du Sud, il fait sa première apparition en 2000 après que sa danse ait tapé dans l’œil d’un producteur.

Mais comment ça a continué ?

  • En janvier 2001, Psy sort son premier album, Psy from the Psycho World !. Il sort le MV de Bird et de The End.

Toutes les chansons de l’album ont été écrites et composées par Psy. La chanson I Love Sex est un remake de la chanson de Lee Jung Hyun, I Love X présent sur son album Let’s Go to My Star.

L’album a été censuré par le gouvernement coréen dû à un contenu inapproprié. Le chanteur est un débutant en musique hip hop et il arrive sur la scène pop coréenne avec des paroles très crues, des mouvements de danse particuliers et une apparence non conventionnelle, ce qui lui vaut le surnom de « le chanteur bizarre ».

  • En janvier 2002, il sort son deuxième album, Ssa 2 avec les MVs de «Hooray» et «Singosik».

L’album crée une nouvelle controverse à la sortie dû à des plaintes publiques car l’album pouvait avoir de l’influence négative sur les enfants et les adolescents.

Depuis, Psy est considéré comme un artiste controversé et Ssa 2 est banni et est interdit à la vente pour les moins de 19 ans.

  • En septembre 2002, il sort son troisième album 3 Psy avec la chanson titre «Champion».

La chanson remporte un grand succès due à la Coupe de Monde de Football se déroulant à Séoul.

Outre son passé controversé autour de sa musique, Psy est oscarisé pour son talent de parolier aux Séoul Music Awards, marquant son heure de gloire dans l’industrie musique sud-coréenne.

  • Du même album, il sort également Paradise en duo avec Lee Jae Hoon.

  • En 2003, il sort «Home Run» pour l’ost de Reversal of Fortune.

Il est appelé pour faire son service militaire mais est excusé de ce devoir car il travaillait dans une entreprise de développement de logiciels (le gouvernement coréen accordait des exemptions pour les entreprises d’expertises techniques qui servent l’intérêt national). Il est relevé de ses fonctions en 2005.

  • En 2005, il sort l’album Remake & Mix 18 Beon avec quatre MVs : «Delight», «Father», «Someday» et «Urbanite».

  • En 2006, il revient avec l’album Ssajib avec «We Are The One».

Il gagne des prix aux SBS Music Awards et aux MAMA de Hong Kong de 2006.

  • En 2007, le tribunal accuse Psy de « négliger » son travail, tenant des concerts et apparaissant dans des émissions Tvs locales pendant qu’il avait son ancien travail. En octobre 2007, la Cour Administrative de Séoul décide que Psy doit être reclassé, rejetant le procès intenté par le chanteur contre le Military Manpower Administration (MMA) en août.

Deux mois plus tard, Psy est reclassé dans l’armée où il avait obtenu le grade de Première Classe Privée et avait servi comme signaleur dans la 52e Division d’Infanterie, avant d’être libéré de ses fonctions en juillet 2009.

  • Ayant des difficultés financières, Psy ne peut plus révéler ses propres chansons. Sa femme l’encourage alors à rejoindre la YG Entertainment, dont le PDG Yang Hyun Suk est un ancien ami du chanteur. Le chanteur de Super Junior, Kim Hee Chul a exprimé son souhait de le voir rejoindre son label, la SM Entertainment.
  • En 2010, le chanteur sort l’album PsyFive et la chanson-titre «Right Now» a été bannie des audiences pour mineurs par le Ministère de l’Égalité des Genres et de la Famille pour des paroles obscènes, comme « La vie est comme un alcool toxique ».

Malgré l’interdiction, Psy reçoit des prix durant les Melon Music Awards et les MAMA de 2011. Le chanteur avait, à partir de ce point, touché tous les charts musicaux locaux une demi-douzaine de fois pendant sa carrière de douze ans en Corée du Sud.

  • En février 2011, il révèle le mv de It’s Art.
  • En janvier 2012, Psy performe avec BIG BANG et 2NE1 devant plus de 80 000 fans japonais pendant le YG Family Concert à Osaka.

Sa performance est diffusée sur Mezamashi TV, marquant sa première apparition sur une chaîne de diffusion étrangère. Il s’est présenté devant ses fans en disant « Je suis un chanteur célèbre connu pour rendre le public sauvage en Corée mais ici, aujourd’hui, je suis juste un petit nouveau joufflu ».

  • En juillet 2012, Psy révèle son sixième album Psy 6 (Six Rules), Part 1 avec la chanson-titre «Gangnam Style».

Cette chanson devient virale à l’internationale.

  • En août 2012, Gangnam Style gagne la première place du chart du mois des vidéos les plus vues de Youtube.
  • En septembre 2012, Psy apparaît dans The Today Show sur NBC dans New York City, performant sa chanson en live et apprenant la danse au public.

Le jour d’après, il apparaît dans Saturday Night Live. Il a fait un commentaire sur sa popularité auprès des célébrités étrangères :

« Quand j’ai réalisé que certains grandes stars aimaient ce que j’avais imaginé ou tweetait à propos de moi, j’ai pensé  »C’est une blague. Ça ne peut pas arriver »… Je n’ai jamais espéré de choses comme ça, pas parce que ce sont des grandes stars, mais parce c’est le plus gros marché dans l’univers pour la musique pop, donc tout le monde rêve de faire son apparition aux États-Unis. Donc je n’arrêtais pas de dire  » Qu’est ce qui se passe ici ? C’est magnifique ». »

  • Surfant sur le succès de Gangnam Style, Psy signe avec Scooter Braun au Braun’s Schoolboy Records, un label distribué par Republic Records.
  • Début septembre 2012, le district de Gangnam offre une plaque à Psy et le nomme Ambassadeur Honoraire.
  • En octobre 2012, le Secrétaire Général des Nations Unies Ban Ki Moon a tenu une rencontre avec Psy, au Quartier Général des Nations Unies, dans la croyance que la musique est un bon pouvoir pour vaincre l’incohérence. Il remarque que Psy a une « portée mondiale illimitée » et il « espère que nous pourrons travailler ensemble en utilisant votre portée mondiale ».
  • Psy a été nommé Ambassadeur de bonne volonté pour l’UNICEF.
  • En novembre 2012, le chanteur tient un discours en Angleterre à l’Oxford Union pour discuter de l’inspiration derrière Gangnam Style et de son prochain album. Il dit à l’audience que grâce au succès de sa chanson, il vit maintenant en même temps un rêve et un cauchemar, car ce sera difficile pour sa prochaine chanson d’égaler ce succès.

D’après The Independent, les tickets pour son discours ont été « en telle demande qu’ils ont dû être assigné par bulletin de vote – une méthode qui n’avait pas été requise quand le candidat à la présidentielle John McCain avait parlé plus tôt dans l’année, ni quand Mère Teresa, le Dalai Lama ou encore Michael Jackson avaient parlé.

  • En novembre 2012, Psy devient le deuxième artiste musical sud-coréen à apparaître aux MTV Europe Music Awards.

La MC Heidi Klum (une actrice et mannequin allemande) l’introduit comme un « roi indiscuté de la pop ». Quelques jours plus tard, Madonna performe un mashup de Gangnam Style et de Give It 2 Me aux côtés de Psy durant un concert au Madison Square Garden.

  • Le 24 novembre 2012, Gangnam Style devient la vidéo la plus vue de toute l’histoire de Youtube, surpassant Baby de Justin Bieber. Les nombres de vues ont grimpé 11 fois plus vite que pour celle de Bieber.

Plus tard, Psy gagne 4 prix aux MAMA de 2012 à Hong Kong.

  • Le 21 décembre 2012, Gangnam Style atteint 1 milliard de vues, devenant la première vidéo de toute l’histoire du site à le faire.

Psy rencontre Jackie Chan, qui le qualifie de modèle qui prouve que « les rêves deviennent réalité ».

  • En 2013, le chanteur fait ses débuts à la télévision d’ Amérique du Sud en donnant une interview au programme brésilien Fantàstico.

  • En février 2013, Psy performe lors de la cérémonie d’inauguration présidentielle.

  • En avril 2013, le clip de Gentleman sort, diffusé lors du «Psy’s Happening Concert» réunissant 50 000 personnes et diffusé en live sur Youtube avec une audience de 150 000.

Lee Hi, 2NE1 et G-Dragon faisaient partie des invités.

  • Il joue un rôle dans le remake coréen d’un film hindi appelé ABCD : Any Body Can Dance.
  • En avril 2013, il devient Ambassadeur du Tourisme en Corée du Sud.
  • En mai 2013, Psy donne une lecture spéciale à l’université de Harvard. Dans cette lecture, il parle de sa passion et des autres raisons de sa popularité.

  • En mai 2013, il réalise la performance de Gentlemen lors de la finale de American Idol saison 12.

Il apparaît dans beaucoup d’émissions à travers le monde.

  • En juin 2014, Psy révèle un nouveau single Hangover en duo avec le rapper Snoop Dogg.

  • En mars 2015, il révèle le clip de Father.

  • En décembre 2011, il sort son septième album intitulé Chiljip PSY-da avec les deux chansons-titres «Daddy» et «Napal Baji».

Avis

J’ai connu Psy à l’époque où je pensais encore que stanner une agence était un truc normal, aux alentours de la sortie de Psy Five Part 1 donc, quand Gangnam Style est sortie, mais avant que ça fasse tout le bousin que nous avons connu.

Niveau chansons-titres, je trouve Gentlemen sympathique, de même que Daddy.

Mais mes coups de cœurs reviennent à We Are The One, Right Now et, surtout, It’s Art.

Léa.


Sources : Nautiljon, Wikipédia Eng, Wikipédia Fr, YG Family, MIDI, Psy from the Psycho World, Ministry of Gender Equality and Family

3 commentaires sur “Point Musique #28 : Psy

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :