Corée du Sud vs Bretagne ! (Partie 1)

Attention cet article est rempli de chauvinisme breton parce que «la Bretagne ça vous gagne » ce blog est tenu par une tribu de bretonnes un peu folle et qu’il est centré sur la Corée du Sud.
On ne s’en rend pas forcément compte mais le parallèle entre la Bretagne et la Corée du Sud est assez amusant. Alors oui, je vais oser comparer une région avec un pays mais vous verrez que c’est possible !
*Petite note, je ne rentrerais pas dans les détails surtout concernant l’histoire parce que ce serait vraiment trop compliqué et long à expliquer. Il existe des articles ici, ici et ici à propos de l’histoire de la Corée et pour la France, ça se trouve, vous avez gardé vos cahiers d’histoire dans votre placard.

1 – Jeju Vs Ouessant

La Corée du Sud et la Bretagne sont des péninsules. Elles sont bordées par trois mers/océans différents.

La Corée est bordée à l’est par la mer du Japon, au sud par la mer de Chine et à l’ouest par le détroit de Corée, tandis que la Bretagne est entourée par la Manche, la mer Celtique, la mer d’Iroise et l’océan Atlantique nord.

cartes-bretagne-carte-coree
La Corée du Sud Vs la Bretagne

Qui dit entourée d’eau, dit souvent avec des îles. Concernant le nombre de terres entourées d’eau, les coréens nous battent à plates coutures car le pays en compte 3 215 contre 797 en Bretagne.

L’île la plus connue en Corée du Sud est Jeju (réputée pour ses cascades) et en Bretagne, Ouessant est une des îles les plus populaires (avec l’île de Batz, l’île de Groix, Belle-Île-en-Mer….)

jeju-ouessant
Jeju à gauche et Ouessant à droite

Un petit mot pour comparer Jeju et Ouessant : Sur l’île coréenne vous aurez une température moyenne de 18° à l’année (donc il fait chaud l’été et bon l’hiver), des tunnels de volcans et des cascades à vous couper le souffle , plein d’habitants et tout autant de touristes à n’importe quelle période de l’année (en même temps Jeju c’est juste 100 fois plus grand que Ouessant). Article sur Jeju et ses cascades !

Sur Ouessant, vous profiterez d’une température moyenne de 11.9° avec de l’air, plein d’air (bon du vent), d’espace verts (de la bruyère et des ronces), des phares et de peu d’habitants en hiver (bon l’été je vous l’accorde c’est rempli de touristes) et surtout vous verrez la plus petite espèce de moutons au monde, les moutons de Ouessant qui sont super mignons.

2- Le roi Sejong Vs Anne de Bretagne

On a abordé le côté géographie, maintenant orientons nous vers l’histoire. Chacun des deux territoires comptent une personnalité bien connue. En Corée, ils ont le roi Sejong.

Roi Sejong (ou Sejong le Grand) est né le 15 mai 1397 et est mort le 18 mai 1450, à l’âge de 53 ans.
Anne de Bretagne est née le 25 ou 26 janvier 1477 et est décédée le 9 janvier 1514 à l’âge de 36 ans.
Ils sont donc plus ou moins de la même époque.

D’abord, parlons de la Corée. C’est la période Joseon et je vous invite à relire l’article qui a été fait sur cette période : Histoire de la Corée (Partie 3)

Sejong le grand est un roi qui a su s’imposer par sa force militaire, il a agrandi le territoire de la Corée vers le nord et est aussi connu pour être un humaniste.
Il a introduit 3 degrés de justice avant le verdict final et il a interdit certaines pratiques telles que la flagellation.

Mais le roi Sejong est encore plus populaire pour l’écriture qu’il a inventée. Et oui, l’hangul, l’alphabet coréen actuel, c’est lui. Il a aussi inventé la mesure des pluies et l’horloge à eau.
Sa popularité et ses actions font de lui l’un des rois les plus connus. Il a sa statue à Séoul et c’est lui qu’on voit sur les billets de 1 000  wons.

Coté France maintenant, le pays vient de sortir de la guerre de 100 ans et le territoire du royaume de France est divisé en plusieurs comtés, duchés, principautés et autres noms qui ont une certaine indépendance. Et parmi eux, le duché de Bretagne, qui s’étend sur le territoire actuel de la région et Nantes et ses alentours proches et qui est à l’époque plutôt en mode indépendance face au royaume.

Anne de Bretagne a été nommée héritière du duché de Bretagne par son père qui veut résister au roi Charles VIII et qui souhaitait marier sa fille à un autre duc afin de faire des alliances. Car oui, au Moyen-Âge et à la Renaissance, les mariages pouvaient éviter ou déclencher certaines guerres.

Bref, à la mort du père d’Anne, le roi de France décide de faire un peu pression sur Anne et sa famille et se retrouve à faire la guerre contre la Bretagne.
Rennes est en siège et Anne se retrouve contrainte de se marier avec le roi de France. Ce mariage permet d’avoir un traité entre la Bretagne et la France. En gros, la Bretagne devient unie à la France et devra se battre à ses côtés, et en même temps, la région garde pas mal de privilèges comme par exemple « Les bretons ne seront jugés qu’en Bretagne », « Le service militaire sera fait dans cette région pour les bretons »….

Anne devient donc reine de France presque 2 fois on peut dire car une fois que son mari Charles VIII meurt, elle épouse son successeur le roi Louis XII et continue ainsi d’assurer la paix entre la France et la Bretagne et la possession des privilèges dans sa région d’origine.

Même reine de France, elle n’oublie jamais la Bretagne et fait des pèlerinages dans de nombreuses villes telles que Guingamp, Morlaix ou St-Malo.

Sa réalisation majeure : ses différents mariages qui ont fait que la Bretagne a pu s’intégrer au royaume de France en gardant une certaine force.

3 – Dialectes coréens (satoori) Vs dialectes bretons

Restons dans le domaine historique et géographique et mélangeons à tout ça un peu de langage.

En Corée du Sud tout le monde parle coréen mais avec des petites différences suivant l’endroit. Exactement comme en France où y a l’accent de Marseille qui est différent de l’accent Chti’.

En Corée, il y a donc différents dialectes ou accents, appelés satoori. Il y a le satoori de Séoul qui est « la base » du coréen et dont tout le monde qui veut se fondre dans la masse doit savoir parler. Et il existe d’autres satoori très connu comme celui de Busan.

Dès qu’une idole ou qu’un drama se passe dans cette ville du sud-est, on entendra au moins cet accent bien différent à l’oreille.

Dans cette vidéo on peut entendre les différences de prononciation des mots entre le dialecte de Séoul et de Busan, Jeju et la province de Jeollado.

Et dans cette vidéo on peut entendre ce que serait la chanson Adore U de Seventeen avec le dialect de Jeju et de Namyangju.


Il y aussi la chanson Satoori Rap de BTS qui est un peu une  » bataille entre les différents satoori »

Il y a aussi les dramas Reply 1997 et 1994 qui utilisent énormément les dialectes coréens. Reply 97 se déroule à Busan et Reply 94 héberge des étudiants venus des quatre coins du pays et avec chacun leur accent.

Et en Bretagne on a différents dialectes à l’intérieur même de nos terres. Et oui, si vous êtes de l’est de la Bretagne vous ne prononcerez pas tous les mots que vos amis du nord Finistère ou que ceux du sud Finistère ou encore que ceux autour de Vannes et Lorient. Ca se joue aussi la rapidité et la façon dont on accentue les mots. L’accent breton est surtout un accent paysan bien bien bien vieux. Essayez de parler avec une personne âgée en campagne, pas certaine que vous comprendrez tout quand il baragouine.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/38/Breton_dialectes.svg/437px-Breton_dialectes.svg.png

Exemple totalement perso, alors que je faisais des pancakes à Brest (nord Finistère), mon pote de Penmarc’h (Finistère sud) me dit « On appelle ça des Kouigns chez nous ». Toute fière d’avoir appris le mot breton pour ce genre de sucreries, je présente quelques temps plus tard, mes pancakes à des connaissances du Finistère nord en utilisant le mot Kouign. Sauf que personne n’a compris ce mot car il n’est utilisé que dans le pays bigouden (au sud Finistère).

Enfin la différence n’est pas non plus hyper flagrante entre tous les dialectes bretons mais c’était quand même à noter.

4- Soju Vs Chouchen

Parlons maintenant d’un lien qui ferait que coréens et bretons s’entendraient très bien : L’alcool.

(Je précise l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et interdit aux mineurs.)

En Corée comme en Bretagne, l’alcool coule à flot. Alysse avait fait un long article sur « Boire en Corée » et je vous invite à le (re)lire. Article sur « Boire en Corée »

La Bretagne, elle, est l’une des régions avec le plus de bars et où le taux d’ivresse chez les jeunes est assez élevé.

En Corée, ils ont le soju. C’est un alcool à base de riz mais on en trouve aujourd’hui à base d’amidon de pommes de terre, de blé ou d’orge….
Son degré d’alcool est d’environ 20% et son prix très peu coûteux en fait une boisson très facile à consommer.

Quand il est servi pur, c’est principalement dans des shooters, sinon lorsque qu’il est versé dans des verres plus grands, c’est pour l’associer à de la bière. Ce mélange est appelé Somaek (Soju + Maekju –bière en coréen-)

Pour ceux qui n’aiment pas le goût du soju, il est tout à fait possible d’en trouver aromatisé, comme par exemple au pamplemousse.

Le chouchen quant à lui, est issu de la fermentation de miel dans du jus de pommes.

Son degré d’alcool est d’environ 15%. Ce n’est pas un alcool que l’on boit régulièrement, il est beaucoup plus servi en apéritif, mais ça reste un alcool typique de la région.

Et oui car ici aussi les soirées se font souvent avec du cidre et de la bière.

A propos du cidre breton, lorsque vous mangez dans une crêperie, il sera servi dans un bol.

Concernant la bière, la région compte un nombre incalculable de bières différenteq. Voici quelques noms : la St-Erwann, la Duchesse Anne, la Trompe-Sourie…

5- Nourriture coréenne Vs nourriture bretonne

Finissons l’article sur la nourriture.  La Corée comme la Bretagne regorgent de spécialités toutes plus délicieuses les unes que les autres. Un article avait été fait sur La gastronomie coréenne

En Corée, vous pouvez vous délayer les papilles sur un bulgogi (bœuf mariné puis grillé) ou un bibimbap (mélange de légumes, viande, œuf et riz).
Vous pouvez aussi goûter un nombre impressionnant de façons de cuisiner les fruits de mer, poulpes, ormeaux, et poissons. Que ce soit en soupe, grillé, ou même cru vous trouverez toujours de quoi vous nourrir.
Si vous préférez les soupes, là encore le choix est vaste, entre la soupe de poulet, la soupe de kimchi, les ragoûts de bœufs….

Et il y a aussi les ramens et les snacks (tteokbokki, eomuk –brochettes de poisson-, kimbap….)

Et le tout agrémenté de riz et de kimchi qui n’est qu’autre que du chou fermenté à la pâte de piment.

Concernant la nourriture bretonne, là aussi la liste est longue. On commence par les crêpes.
Il faut faire la différence entre les crêpes de froment pour les dégustations sucrées et les galettes qui sont des crêpes de blé noir pour les plats salés. On trouve des crêpes très facilement, dans des crêperies, ça va de soi, mais aussi sur des stands lors de festivals en tout genre.
Les crêpes les plus populaires sont les crêpes au caramel au beurre salé et les galettes-saucisses qui sont une saucisse roulée dans une crêpe de blé noir.

Il y a aussi le Kig Ha Farz qui est une sorte de pot-au-feu composé de choux, de navets, de carottes, de lard et surtout de deux fars, un blanc à la farine de froment et un noir fait avec de la farine de blé noir.  (farine de froment, farine de blé noir ♪)

Et pour finir sur la nourriture bretonne, car il faut bien s’arrêter à un moment donné, il y a les kouign-amman. Ces gâteaux tellement caloriques vu la quantité de beurre (environ un tiers de la préparation) mais tellement bons. Vous pouvez en trouver des mini-portions appelées kouignettes.
Il y a de très bonnes kouignettes à Locronan. Certaines sont natures et il y en a aussi à la framboise, pistache….

C’est sur ces mots qui nous donnent faim que l’article se termine. Si vous trouvez d’autres ressemblances ou différences notables entre la Corée et la Bretagne n’hésitez pas à les laisser en commentaire, on les retrouvera dans un second article qui sortira un autre jour.
Dites-nous aussi si vous êtes plus Corée ou Bretagne !

Céline !

Sources : Corée du SudBretagneOuessantAnne de BretagneBière bretonneSatoori,  ChouchenAlcool en BretagneSnacks coréensKouign-amannKig Ha Farz

Un commentaire sur “Corée du Sud vs Bretagne ! (Partie 1)

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :