Les norebang (ou Karaoké)

             Si vous avez déjà voyagé en Asie, ou regardé des dramas, des émissions de télévision…. Vous avez sûrement rencontré les mots « Norebang » ou « Karaoké ».
L’article va être plus centré sur les Norebang, le nom coréen.

Origine

            Le karaoké est d’origine japonaise. Son nom signifie « orchestre vide » et viendrait du fait qu’un soir dans les années 1970, un chanteur ne pouvait assurer la prestation à cause de son guitariste absent. Le barman a donc décidé de passer une bande son de la chanson en question ainsi, le spectacle pouvait être assuré.
Concernant les salles de karaoké telles qu’on les connaît aujourd’hui, il faut attendre la fin des années 1980 pour en voir l’apparition.

                    En coréen, le terme est norebang (노래) , qui signifie littéralement « Salle pour chanter ».
Nore  () = Chanson, chant.
Bang () = Salle, pièce, chambre.Le phénomène est devenu populaire dans les années 80, 90 en Corée. Aujourd’hui c’est toujours d’actualité. Il existe environ 40 000 salles dans le pays.

France Vs Corée

          En France, on appelle ça un Karaoké. Ils sont souvent placés dans un bar, un restaurant, un lieu remplie de monde et les gens chantent devant tout le monde, leurs amis comme les inconnus. C’est pas forcément facile pour tout le monde d’accepter de se donner en spectacle devant les autres, ce n’est donc pas une pratique très courante par chez nous.
Il est possible de privatiser des karaokés, moyennant environ une centaine d’euros pour la soirée.
Les karaokés se font aussi dans les mariages dans le cadre d’une animation.

Norebang 1
Norebang en Corée

  En Corée, c’est totalement différent. Vous avez une salle pour vous, vous pouvez commander des snacks, des boissons et vous chantez devant vos amis et seulement vos amis. Vous payez à l’heure (ou à la demi-heure).
A cause de cette raison, les coréens ne chantent pas forcément la chanson en entier mais juste un couplet et un refrain avant de passer à une autre. Il est ainsi possible d’en chanter plus.
Concernant la taille des salles, elles sont différentes pour accueillir plus ou moins de personnes. Les prix peuvent varier selon le standing et la taille de la salle, mais ça tourne dans les 10 euros de l’heure. (Pour un groupe de 5/6 personnes ce n’est pas excessif). Il existe aussi de toutes petites salles pour 1 à 3 personnes.
A l’intérieur on y trouve un espace banquettes et table et un espace pour danser et faire le show. Il y a deux micros, (pratique pour les chansons en duo), le ou les gros annuaires contenant la liste des chansons (en coréen, anglais, parfois japonais et chinois et très rarement des chansons françaises), la télécommande pour rentrer le numéro de la chanson que vous voulez chanter, et un ou deux tambourins pour que vos amis s’amusent avec vous.

               En Corée, c’est souvent l’occasion de s’amuser après une journée ou semaine de travail.
Dans le milieu professionnel, après un passage au restaurant ou au bar, la soirée peut continuer dans un norebang. Il y a facilement de l’alcool qui coule à flot.
Pour ce qui est des étudiants (collégiens ou lycéens) c’est l’occasion de se divertir entre amis devant des chansons populaires tout en grignotant quelques snacks.

               Dans cette vidéo de Beast Showtime, on se rend bien compte de la composition d’une salle, et de l’ambiance qu’il peut y avoir.

Norebang dans les émissions, dramas….

             Il n’est pas rare de voir des scènes de personnes chantant dans ces norebang dans les dramas.
Souvent c’est l’endroit où la personnes va déprimer seule, chantant des chansons d’amours tristes.
Parfois c’est pour faire la fête aussi.

Deux vidéos de scènes de dramas et film dans les norebang.

Reply 1997 (Avec Seo In Guk chantant) :

Extrait du film Twenty (Avec Kim Woobin et Kang Haneul)

                       Dans les émissions, parfois un appareil de karaoké est ramené pour faire chanter les gens.
Parfois ils sont envoyé dans un norebang. Vous avez pu le voir dans la vidéo avec Beast.

Exo Showtime – Chansons de SNSD

Dans Running Man – Kang Haneul qui chante avant d’attaquer vraiment le jeu qui est de chanter en faisant un maximum de pas.

Infinite Ranking King – Les gars tapent un numéro au hasard et doivent chanter sur cette chanson.

Faire des karaoké chez soi :

               Il existe des petits appareils avec deux micros à brancher sur des enceintes et vous pouvez vous amuser à chanter sur des vidéos de lyrics sur internet. Parfois vous avez la chance d’avoir une véritable console de karaoké, avec de bonnes enceintes, de bons micros. (Installation qu’on retrouve souvent dans les mariages)
Y’a souvent des « color coded » où chacune des personnes du groupe a une couleur et il est facile de se répartir les membres d’un groupe. Puis les chansons sont souvent écrites en hangul, romanisé et traduite en anglais. Comme ça libre à chacun de lire la chanson avec l’alphabet coréen ou l’alphabet latin.

                  Il existe aussi des jeux de chansons sur des consoles telles que la playstation.
Sing Star est sortie en 2004 et y’a de nombreuses versions. C’est l’occasion d’affronter des amis dans une battle de chant. En plus des titres proposés dans le jeu, il est aisé d’en acheter dans la boutique en ligne.

Une vidéo d’une color coded de la chanson Angel de B.A.P

Expérience perso :

[Mode racontage de vie ON]
Ayant eu l’occasion de vivre aux Philippines durant quelques semaines pour un stage, j’ai « embêté » certains collègues pour faire un karaoké.
C’est lors de ma dernière soirée de présence que deux d’entre eux ont accepté et qu’on s’est donc rendu dans un endroit finalement assez fréquenté car pour avoir une salle vers 21h il fallait attendre au moins une bonne heure. Évidement il fallait bien qu’une poisse m’arrive, ma collègue a dû partir chez elle avant qu’on ait une salle. Nous avons donc annulé la soirée qui s’est transformé en dernière balade nocturne à Manille à deux.  Bref, c’est une autre histoire ça !

Mais pour se faire pardonner, le lendemain, quelques heures avant mon départ du pays, ces deux amis m’ont fait la surprise de m’emmener dans une salle de jeux d’arcades où il y avait deux mini box de karaoké.
Hauteur de la boite : 1.80m environ
Largeur : 1m environ
Longueur : 1.50m environ
A l’intérieur deux petits bancs miteux, l’écran de télé, le gros classeur de chansons, et un micro.

Dans ces karaokés boites à chaussures, on paie à la chanson. Si je me souviens bien, ça tapait dans les 15 pesos philippins pour une chanson, soit environ 30 centimes d’euros. Et il n’y a pas vraiment la place pour danser. C’est à peine si on tient debout dedans.
Étant aux Philippines, une bonne partie des chansons sont en tagalog (une des langues officielles) et l’autre en anglais. J’ai aperçue quelques groupes coréens dans la liste comme 2NE1 ou SNSD. C’était genre 5 ou 6 titres à tout casser.
Bref, j’ai testé mais juste deux chansons en anglais. Summer Paradise de Simple Plan ft Sean Paul. Évidement vu que c’était pas écrit le featuring, bah je pensais que c’était la version originale avec K’naan, et donc je n’étais pas forcément préparée pour ce rap.
J’ai quand même eu 82 points.  J’ai trouvé ça assez excitant de voir les points défiler.
Mon deuxième et dernier choix s’est porté sur l’une de mes chansons favorites au monde, Wherever You Will Go de The Calling.
Bien que connaissant la chanson par cœur, je n’ai eu que 83 points.

                Non, vous n’aurez pas de vidéos de moi chantant magnifiquement bien comme une casserole ^^ Malheureusement je n’ai pas de photo de la boite à chaussures à vous montrer (Ce sont les seules photos que je n’ai pas récupérées)

               C’était une expérience très amusante. Entre le petit moment où tu espères ne pas te tromper pour taper le numéro de la chanson (5 ou 6 chiffres c’est long) et celui où tu vois le score qui monte et monte et s’arrête, c’était sympa. Et puis, c’est un moment joyeux entre amis, où eux seuls t’entendent brailler dans un micro, coincés dans cette boite à chaussures bien insonorisé.
A refaire, et si possible dans une vraie salle de karaoké !
[Mode racontage de vie OFF]

Céline

Sources : Origine du karaokéNorebang 1Norebang 2Norebang 3Singstars

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :