Histoire de la Corée (Partie 3)

Bonjour, et bienvenue dans la troisième partie de l’histoire de la Corée.
Le dernier coup on s’était arrêté à la fin de la période Goryo qui prend fin avec le début de la période Joseon en 1392.
Aujourd’hui, on va couvrir une très grande partie de la frise chronologique. De 1392 à 1910.
Ça fait peur mais ne vous inquiétez pas, vu que je ne rentre pas dans les détails, y’a des périodes assez creuses.

Le roi Taejo

Premier roi de l’ère Joseon

Le général Yi Seonggye a vaincu les mongols et le 5 août 1392, il monte sur le trône et prend le nom de l’empereur Taejo. C’est le début d’une longue dynastie de rois qui vont se succéder.
-La capitale est appelée Hanyang. (Actuellement Séoul)
-Ce sont les Yangbans qui détiennent le pouvoir et non les nobles et militaires. (Ça ne plaît pas toujours et parfois y’a des petites guéguerres pour essayer de changer les choses)
***Les yangbans sont une classes de personne créés en 1392 pour occuper des postes à responsabilités. Ils avaient de nombreux avantages comme payer moins d’impôts…
En théorie, tout individu instruit pouvait devenir yangban en passant des concours, mais en pratique c’était plus des gens ayant des relations avec des personnes influentes qui pouvaient prétendre à devenir yangban. Cette pratique a pris fin bien plus tard et aujourd’hui ils n’ont plus aucun avantage.

Le roi Sejong

Le roi le plus connu de l’époque Joseon : Le roi Sejong le grand

Son règne : Du 18 septembre 1418 au 18 mai 1450
Il agrandit encore un peu le territoire jusqu’à l’Amnokgang (Fleuve séparant l’actuelle Corée du Nord avec la Chine) en combattant les Jurchens.
C’est un roi humaniste qui introduit 3 degrés de justice avant le verdict final et il interdit certaines pratiques telles que la flagellation.
Mais ce roi est principalement connu pour être à l’origine du Hangeul, l’alphabet coréen, actuellement utilisé.
Sa statue trône en plein cœur de Séoul.

La guerre Imjin (ou la guerre de 7 ans)

Réplique miniature du cuirassé

Cette guerre est une suite de deux invasions japonaises.
L’une les 25 et 26 mai 1592 et l’autre en juin 1597
Déjà en 1586, le ministre des affaires suprêmes au Japon, Hideyoshi Toyotomi, désire envahir la Chine en passant par la Corée. Le roi coréen Seonjo, refuse et le japon envahit donc par surprise Pusan le 25 et 26 mai 1592.
C’est une victoire facile des japonais. Ils atteignent la capitale moins de trois semaines après (Le 12 juin 1592) puis le reste du pays.

Cependant, Yi Sunsin, un commandant coréen, basé à Yeonsu, résiste et prépare une contre-attaque offensive en formant mieux ses troupes et en créant le premier navire cuirassé de l’histoire.
La Chine vient en aide au coréens, et en février 1593, les japonais sont repoussés à Séoul puis dans le sud du pays. Seules quelques bases japonaises existeront.

S’en suit une petite trêve d’environ 4 ans avant la seconde invasion. En juin 1597, les japonais envahissent une nouvelle fois la péninsule toujours par le sud, et arrivent à Séoul au bout de 2 mois.
Durant l’hiver, les japonais sont mis à mal et l’invasion est abandonnée en 1598.

Les invasions Mandchoues

Les peuples Jurchens et autres nomades qui vivent en Mandchourie (Au nord du pays), profite que les japonais envahissent la Corée pour s’attaquer à la partie chinoise de la Mandchourie.
En 1619, les chinois et coréens s’allient pour les combattre, mais il y a des conflits internes en Corée pour s’emparer du pouvoir. Les coréens se retirent du combat contre les Jurchens laissant seuls les chinois qui se font battre en 1625. Puis en 1627, ce sont les coréens qui se font écraser par les mandchoues.
Le roi Injo fuit vers l’ile de Kanghwa.
Les mandchoues préfèrent négocier la paix plutôt que continuer la guerre et la Corée perd pas mal de son pouvoir. (Ils doivent verser un tribut aux envahisseurs…)

Les rois de l’ère Joseon existent toujours, et bien qu’ils ne soient plus en position de forces, il restent froids avec les Qing. Ces relations très tendues, vont mener à la seconde invasion.

L’invasion suivante a lieu du 9 décembre 1636 au 30 janvier 1637.
Cette fois le roi n’a pas le temps de fuir.
Les coréens perdent encore plus de pouvoir. Par exemple, ils doivent leur offrir les fils aînés du roi, ainsi que les fils et frères des ministres, des navires et autres allégeances.
En 1644, les mandchoues prennent le nom de dynastie Qing. (Ça ne change absolument rien pour coréens qui doivent toujours se soumettre à eux)
La Corée reste un vassal des Qing jusqu’en 1894, bien que leur influence se réduise progressivement vers la fin de leur domination.

Entre temps, les rois de l’ère Joseon se succèdent les uns après les autres. Un total de 27 rois entre 1392 et 1910  (C’est pour ça que cette dynastie dure très longtemps).
La Corée est durant cette période, un pays fermé, n’ayant des relations qu’avec la Chine mandchoue. Il y a peu de progrès techniques (Et donc c’est pour ça qu’entre 1637 et 1910 il se passe pas grand-chose)
A partir de 1894, une guerre sino-japonaise éclate, elle amorce l’invasion japonaise qui aura lieu en Corée en 1910.

Et voilà, on vient de s’enfiler 500 ans d’histoire coréenne rapidement.

Et en France (et en Occident), en 500 ans il s’en passe des choses.

-Il y a la guerre de 100 ans (On s’était d’ailleurs quittée sur elle dans le l’article précédent).
-En 1492, Christophe Colomb découvre l’Amérique.
-C’est aussi la période de la Renaissance avec les châteaux de Chambord, l’art italien tel que Léonard de Vinci et la Joconde.
Comme je le disais un peu plus haut, en Corée il ne se passe pas grand-chose entre 1637 et 1910, par contre en France, ça bouge pas mal.
-Il y aussi Louis XIV de 1661 à 1715 et son château de Versailles.
-Puis l’époque des philosophes des Lumières (Candide de Voltaire date de 1759).
-Et je ne vous ai pas parlé de la Révolution Française le 14 juillet 1789.
-Entre 1804 et 1814, c’est le règne de Napoléon 1er qui crée son empire.
-Puis la deuxième République, puis le Second Empire, puis le début de la troisième République, pour arriver à 1914, le début de la Première Guerre Mondiale.

Comme d’habitude avec une frise vous verrez encore mieux !

Frise histoire corée 3

PS : Si vous voulez voir des dramas coréens parlant de la période de l’époque Go-joseon à Joseon, y’en à la pelle. Empress Ki (qui recense 51 épisodes), Queen Seon Dok, Jumong, Tree With Deep Roots (sur la création de l’hangeul), Jang Ok Jung, Chuno, Iljimae, Sword And Flowers, The Moon That Embraces The Sun….

Céline

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :