Boire en Corée (et pas de l’eau !)

Bonjour, bonsoir à toutes et à tous !

La rentrée arrive à grand pas et avec ça, l’entrée en études supérieures de certains d’entre vous… La fac, la liberté, les soirées étudiantes… Mes chéris, on va vous apprendre à boire, pour de vrai ! Je préviens de suite que pour les personnes qui se savent choquées facilement, cet article n’est peut-être pas la meilleure lecture, car il concerne la culture de l’alcool en Corée : quels alcools, en quelles occasions, avec quelles conséquences, et le petit plus, quelques jeux d’alcool pratiqués au pays du Matin Calme !

DISCLAIMER : Cet article n’est pas là pour vous inciter à boire ou vous plonger dans l’alcoolisme. L’alcool est une partie de la culture coréenne assez inévitable quand on veut creuser dans ce domaine, et je vous en fais part dans le seul but de vous informer. Si vous buvez, n’allez pas ensuite dire que c’est ma faute ! é_è

Keonbae ~

Commençons par le plus important : l’alcool en lui-même ! Le plus connu, même cité dans la dernière chanson de SNSD, est le soju. Il est traditionnellement fait à partir de riz, mais la plupart des principales marques complètent ou même remplacent le riz par d’autres sources d’amidons telles que les pommes de terre, le blé, l’orge, la patate douce ou le tapioca. Le soju est de couleur claire et son degré d’alcool varie généralement entre 20 % et 45 %, les 20 % étant les plus communs. Son goût ressemble à celui de la vodka, mais souvent un peu plus doux en raison du sucre ajouté dans le processus de fabrication. Il s’agit de la boisson alcoolisée la plus vendue au monde ! On peut la trouver partout, une bouteille vaut quelques euros ce qui en fait la boisson préférée des salarymen voulant se saouler complètement, ou des étudiants à court d’argent, ou de tout le monde même. Qui dirait non à de l’alcool pas cher ?

images
Lee Hyori dans son prestigieux poste de Soju Girl

La bière est aussi très populaire, et le mélange bière/soju est tellement apprécié qu’il a un nom à lui tout seul : on l’appelle Somaek (Soju + Maekju -bière en coréen-). Le ratio soju/bière est tout un art : apparemment, le meilleur est à 3:7. S’il y a trop de bière, autant ne pas ajouter de soju car on ne sent pas le goût ; mais si on met trop de soju, vous allez le sentir passer…

Des verres créés pour le somaek !

L’alcool de riz se décline sous plusieurs formes : la forme moins alcoolisée s’appelle le makkeolli. Le makkoelli est considéré comme une boisson pour les personnes plus âgées, et il est courant de voir des ahjussis dans les parcs en train de jouer à des jeux de plateau en buvant du makkeolli. Apparemment, c’est très bon comme alcool, mais très traître ! A goûter donc, mais sans oublier que c’est de l’alcool et que donc, la modération s’impose !

téléchargement (3)

Les cocktails, quant à eux, sont servis autant dans les bars que dans la rue : des camions avec boule à facettes et musique de boum intégrées distribuent des cocktails customisables dans des sacs en plastiques avec des pailles, un peu comme des sacs de transfusion… On peut donc se balader en Corée avec son sac d’alcool dans la rue, car la consommation d’alcool sur la voie publique est autorisée !

27-seoul-korea-street-vendor-cocktail-truck-mona-kim-1

Boire en Corée est un art national. Les occasions les plus courantes pour boire, en dehors du cadre récréatif que nous aussi connaissons, sont les meeting après travail d’entreprise, où les employés sont « invités » dans un restaurant pour discuter travail et surtout, boire. Beaucoup. Sachant que la bouteille de soju ne vaut que quelques euros, et par quelques euros je veux dire moins de 4, il n’est pas rare de voir des bouteilles arriver par 5 ou 6 aux tables des entreprises, et de voir les gens trop saouls pour se lever ensuite. Mais malgré tout, lors d’un tel meeting, une certaine étiquette est à respecter. Par exemple, un verre ne doit jamais être laissé vide, mais il ne faut pas le re-remplir avant qu’il ne soit vide. Aussi, lorsque l’on sert un supérieur, il faut avoir les deux mains sur la bouteille ; et si un supérieur vous sert, il est de bon ton d’avoir les deux mains sur votre verre – la main gauche au-dessous du verre, et la main droite le tenant. Si vous travaillez dans une entreprise coréenne, vous serez invités à faire des one-shots durant ces meetings (aucun rapport avec B.A.P, je vous jure, c’est l’équivalent de nos cul-secs), et dans ce cas, attention à ne pas le faire de face, comme chez nous : il est coutume de se tourner pour boire pour que les supérieurs ne puissent pas vous voir directement. Pas de face à face droit dans les yeux en mode eyes of the tiger !

Ma blague sur BA.P était trop nulle, j'ai fait pleurer Yongguk...
Ma blague sur BA.P était trop nulle, j’ai fait pleurer Yongguk…

Les meetings de ce genre sont hardcore, m’a-t-on dit. Il y a une certaine pression pour faire boire les employés, car c’est votre supérieur qui vous sert et il ne faut pas paraître malpoli… Mais ne vous inquiétez pas si vous ne buvez pas ou pas beaucoup, si un jour vous devez assistez à l’un de ces meetings, en tant qu’étrangers vous pouvez dire non sans avoir l’air trop malpoli, car vous n’avez pas été élevés dans la même culture. Vous pouvez jouer la foreigner card !

Autre façon de boire : les drinking games. Des jeux à boire, on en a ici aussi (j’ai découvert leur immense diversité en entrant à la fac), mais les coréens sont très inventifs et leurs jeux à boire sont très sympas ! Je les fais aussi en buvant du jus de fruit, c’est vous dire (après, plus vous avez d’alcool dans le  sang, plus suivre les règles devient difficile, plus c’est drôle). En voici quelques-uns :

1) Le jeu du bouchon :

Alors, comment vous expliquer… Sur les bouteilles de soju, il y a un bouchon. Sur ce bouchon, il y a un petit contour qui se détache lors de la première ouverture. Mais c’est pas totalement détaché, il y a un petit bout encore collé au bouchon. Je ne sais pas si vous me suivez… Enfin bref, la première personne fait tourner ce petit contour sur lui-même plusieurs fois, puis vous lui donnez une pichenette avant de le passer à la personne suivante qui donne à son tour une pichenette. Quand
une personne fait finalement lâcher le petit bout de bouchon, les personnes autour d’elle (à sa droite et à sa gauche) doivent boire cul-sec !

Ce petit machin, là !
Ce petit machin, là !

2) Sam Yook Goo (3-6-9) :

Celui-là, c’est mon petit préféré. Le principe est simple : les chiffres 3, 6 et 9 ne doivent pas être prononcés. Il faut compter, un chiffre par personne, et quand c’est le tour de l’un des chiffres sus-nommés, la personne doit taper dans les mains au lieu de le dire. Au début, c’est simple, ça donne :

1 – 2 – clap – 4 – 5 – clap – etc.

Mais plus on arrive loin, plus c’est compliqué :

28 – clap (il y a un 9 dans 29) – clap (30, il y a un 3) – clap – clap – clap clap (33, deux 3 !) – etc.

Quand quelqu’un se trompe, il doit boire, cul-sec bien sûr !

3) Baskin Robbins 31 :

Un petit dernier : dans ce jeu, pareil, il faut compter, mais cette fois-ci jusqu’à 31. Chaque personne peut dire entre 1 et 3 chiffres d’un coup, et la personne qui doit dire le nombre 31 doit boire. Un jeu de stratégie donc, mais qui devient dur avec l’alcool ! Ca donne quelque chose comme ça :

….21-22

23-24-25

26-27-28

29-30

…. 31 ;_; *one-shot de somaek*

Eat Your Kimchi a fait démonstration de ces jeux, pour les anglophones ~
Eat Your Kimchi a fait démonstration de ces jeux, pour les anglophones ~

Enfin, niveau conséquences. Boire en Corée est plus facile qu’en France, pas dans le sens où ça aura moins de conséquences sur votre foie, les effets de l’alcool sur la santé sont les mêmes partout… Mais boire sur la voie publique est légal, les bars et les restaurants ne vous virent pas si vous buvez trop, et vous pouvez même vous réveiller avec toutes vos possessions et vos reins si vous vous endormez en pleine rue ! Je ne vous garantis pas ça en France…
Le revers de la médaille, c’est le vomi. Ici, on peut en voir quelque fois, et c’est jamais très agréable… En Corée, y en a un peu plus. Qui dit ivresse publique tolérée dit forcément gens saouls devant chez vous, et souvent trop d’alcool fait vomir… Je vous laisse imaginer le reste (à la Pitch Perfect pour ceux qui comprendront la référence !). Après, loin de moi l’idée de dire que la Corée est une mer de vomi, je dis juste que si vous aimez la nightlife en Corée, préparez-vous au vomi !

tumblr_n31hjtbpLu1r4ujizo1_400

Voilà, un petit tour de l’alcool vu par les coréens ! La culture de la boisson est vraiment différente de la notre, l’alcool est vraiment démocratisé, même au sein de l’entreprise où, chez nous, l’alcool est plus tabou – un gros fêtard qui boit beaucoup préfèrera se cacher plutôt que de s’étaler devant ses collègues et ses supérieurs. C’est une façon différente de voir les choses, mais si vous partez, essayez les alcools typiques (MODERATION) et les façons de boire, et dites-moi ce que vous en pensez ! Merci d’avoir lu et à la prochaine ~

Alysse

2 commentaires sur “Boire en Corée (et pas de l’eau !)

Ajouter un commentaire

  1. Wow je viens de tomber par pur hasard sur ton blog…
    Bon ok d’accord, je regardais un drama et il y avait un jeu à boire avec des chiffres dans ce dernier et ne connaissant pas les règles ça m’a intriguée du coup une simple recherche sur google, je tombe sur ton blog 😁

    J’ai déjà testé le jeu du bouchon de soju à Séoul mais les autres je ne m’en étais pas interessé mais c’est noté pour mon prochain voyage cet été 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :