Les anniversaires en Corée

Bonsoir !

Aujourd’hui, j’ai embêté tout le monde parce que mon anniversaire est dans 1 mois pile (histoire qu’ils pensent à mes cadeaux, à la fac…) ! Du coup, ce point culture est (presque) parfaitement tombé : je vais vous parler des anniversaires d’enfants en Corée ! Je vous prie de m’excuser pour le manque de photos de ce point culture, mais bon je ne veux pas mettre des photos d’enfants que je ne connais pas en gros plan dans mon article :’)

Première étape : savoir quel âge on a en Corée. Déjà, sachez que les coréens ne comptent pas à partir de la naissance, mais de la conception. En gros, ils rajoutent 9 mois (arrondis à 1 an) à leur âge. Mais en plus, ils changent d’âge en début d’année civile et non pas à leur anniversaire ! Par exemple, prenons une citoyenne lambda (moi), née le 4 avril 1996 : j’ai donc, en âge occidental, 18 ans, presque 19. Mais si on compte l’année passée dans le ventre de ma mamounette, j’ai déjà 19 ans, et vu que les coréens changent d’âge le 1er janvier, j’ai en fait, en âge coréen, 20 ans ! Vous avez suivi ?

(Bonus pour les matheux, la formule pour calculer l’âge coréen d’une personne :

Âge = année actuelle – année de naissance + 1)

Mais même si les coréens changent d’âge en début d’année, ils fêtent leurs anniversaires le jour même, avec force bougies et gâteaux ! L’anniversaire traditionnel le plus connu est le Dol, celui de la première année (enfin 2ème en âge coréen !). On invite très large, et souvent, les parents de la classe moyenne à supérieure louent des salles dans de grands et beaux hôtels, pour quelques heures dans l’après-midi (2 ou 3h, car il faut enchaîner les anniversaires et ne pas perdre de temps à faire trop de cérémonie). La famille est en hanbok (habit traditionnel coréen). Il y a un buffet (plus rarement, on est servi à table), et, après ce repas, l’enfant devient le centre d’attention pour l’animation de l’après-midi ! On pose devant l’enfant une tablette avec différents objets : argent, riz, pinceau, arc, cahier, et des gâteaux de riz de différentes couleurs. L’enfant doit choisir un de ces objets, et celui-ci prédit le destin qui lui est réservé : s’il choisit le riz ou l’argent, il sera riche/banquier, s’il choisit le gâteau de riz rouge, il évitera les dangers…

Enfin, ça, c’est la cérémonie en théorie. Souvent, les objets traditionnels sont remplacés par des répliques en sucre, et on y trouve des micros (pour les futures stars de Kpop), des stéthoscopes pour les futurs docteurs, souris pour les futurs geeks… Les invités sont invités (hahaha je suis trop forte pour faire des phrases) à parier sur l’objet choisi, et s’ils devinent juste, ils remportent un lot ! Mais pas de panique pour les perdants, un petit lot de consolation est prévu. Les parents coupent ensuite le gâteau (qui n’est pas servi aux invités…) et boivent une coupe de champagne (les invités se contentent de vin…..). Enfin, après les bons vieux diaporamas de photos chiantes et d’anecdotes sur bébé, chacun repart chez soi !

Et comment ça se passe pour les plus grands me demanderez-vous ? Et bien, après, ça reste assez semblable aux anniversaires occidentaux. Pour les anniversaires d’enfants, on invite beaucoup de monde dans un family restaurant avec jeux intégrés (sachant que, pour cause de hagwon, beaucoup de jeunes invités ne pourront pas être présents…). Les parents ne restent pas, et un animateur s’occupe des jeunes ! (Ca me rappelle les anniversaires chez Quick de mon enfance :’D). Les parents les plus aisés louent des salles de sport ou des salles de bal, et sous-traitent l’animation à des coachs sportifs ou à des birthday planners dont c’est le métier. Résultat, 2h d’animations prévues pour les enfants sans que les parents aient à s’occuper de quoi que ce soit ! De ce fait, les mères préparent des petits plats pour leurs invités, pizzas, poulet, boulettes de riz, boissons, gâteaux, fruits… Un repas complet, même si les invités arrivent au milieu de l’après-midi ! Le gâteau, par contre, est acheté en pâtisserie, et l’enfant souffle les bougies et tout le tralala, comme en France.

Ce genre d’anniversaire est assez répandu, mais il n’est malgré tout pas rare de recevoir chez soi, pour un goûter plus cocoon et petit comité, avec les petits gâteaux et le tintouin que l’on retrouve en France. (Personnellement, je crois que je préfère ce concept à celui de la grosse fête de malade, mais en même temps, j’ai plus 8 ans !)

Le plat traditionnel de l’anniversaire est une soupe d’algues, appelée miyeokguk, servie aux mères venant d’accoucher pour le côté très nutritif. On la sert aux anniversaires en mémoire de ce que la mère a mangé après la naissance du petit/de la petite.

Voilà, c’est tout ce que je peux vous dire sur les anniversaires coréens ! J’ai trouvé le sujet sympa et intéressant parce qu’il montre l’américanisation de la Corée, tout en gardant le côté traditionnel du miyeokguk ou des hanboks par exemple. En espérant que l’article vous ait plus, je vous dis à dans 15 jours avec un article assez cool 😀 (Le sujet est, comme toujours, surprise 😉 )

Annyeong ~~

Alysse xxx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :